19.02.2011

Guide pour monter un groupe de rock

Beaucoup de jeunes font de la musique en dehors des études. Certains jouent d'un instrument classique et entrent dans un orchestre correspondant (ou pas, et jouent tout seul, mais c'est moins cool) ; d'autres font du rock. Bien que j'entre dans ces deux catégories et que j'affectionne tout particulièrement la première, je vais tout de même parler d'un aspect essentiel de la deuxième catégorie : la mise en place d'un groupe de rock. Car même si certains ne se l'avouent pas, être dans un groupe est l'idéal vers lequel chaque musicien essaye d'arriver. (Pour cela, faut un peu bosser, quand même !)

Tout le monde peut monter son groupe de rock à  quelques conditions prêt. Premièrement, il faut avoir le matériel ou un peu d’argent pour s’en procurer, de l’espace et un local de répétition (abrégé « local de repet’ » dans le jargon). Deuxièmement, il faut avoir un minimum de relations pour dégoter des concerts (en effet, se n’est pas motivant s’il n’y a pas de prestations publiques). Et dernièrement, il faut s’y connaître un peu en musique et créer des compositions, pas faire que des reprises (ça anime, mais c’est lassant).

 

Je vais surtout m’étendre sur la première condition : l’aspect logistique. Le reste ne dépend pas de moi ! Il faut tout d’abord trouver un local de repet’, sur internet (Anibis, par exemple ; environ 200.-/mois) ou en en parlant autour de vous. Ensuite, il faut une (grande) voiture. Et oui, une batterie et des haut-parleurs (abrégés « HP » dans le jargon), ça prend de la place…

 

En parlant d’HP, je déconseille d’utiliser les vieilles enceintes de chaîne hi-fi de papa qui traînent à  la cave. En effet, les pics de signal brut dus aux instruments amplifiés mettront les membranes des enceintes (faites pour un signal compressé, genre mp3) à  rude épreuve. Par contre du matériel professionnel n’est pas obligatoire étant donné que le matériel de sonorisation sera à  dispositions lors des concerts (comptez 400.- pour deux enceintes assez puissantes pour couvrir un batterie acoustique non-amplifiée, environ 150W).

 

Ensuite, il faut une table de mix (minimum six pistes pour six instruments, voix, etc ; environ 200.-) qui va regrouper le son de tous les instruments en un seul pour le transmettre aux HP. Il est conseillé d’avoir un membre du groupe qui se débrouille avec le matériel audio pour faire les réglages et surtout l’équilibrage du son.

 

Finalement, un ampli est nécessaire pour amplifier le son à  la sortie de la table de mix (ou de l’instrument) et faire cracher du gros son aux HP. Il faut qu’il possède deux canaux (forcément, pour deux HP) et que sa puissance corresponde à  celle des HP (exemple 2x150W, ici).

 

Il suffit maintenant de brancher les instruments à  la table de mix, la table de mix à  l’ampli et l’ampli aux HP ! En ce qui concerne les câbles, je conseille du Jack (bien connu pour écouter de la musique de baladeurs, etc ; mais de taille supérieure) pour instruments/table de mix, du XLR pour table de mix/ampli et du Speakon pour ampli/HP.

 

Vous avez maintenant tout ce qu’il vous faut pour monter votre propre groupe de rock et devenir les futurs AC/DC ! Bonne chance et enjoy !

Ähnliche Artikel