30.01.2011

Interview à  nu

Parce que tout le monde porte des jugements, car les gens se font des idées et jasent parfois bien rapidement, petite interview d'une jeune fille qui ose s'affirmer en posant nue sous les projecteurs et l'S«il avisé d'un dessinateur... Avis aux sceptiques!

“Forcément y’a une certaine appréhension la première fois. Mais tu le sens vite si t’es à  l’aise ou pas. Oui c’est pas évident mais après il y a ce regard artistique et c’est hyper enrichissant comme expérience.”

 

 

Une jeune femme qui pose nue? Ah les réflexions ne tardent pas et ça aime critiquer allégrement… “Quelle est cette pimbêche?”, “Encore une fille superficielle”. Peut-être une once de jalousie également, mais est-ce que poser nue signifie nécessairement être un canon de beauté? Hum…comme les clichés ont la vie dure. Car poser nue c’est aussi pour retrouver une certaine confiance en soi, pouvoir se prouver à  soi-même que l’on s’accepte avec ses défauts.

 

“Le fait de dire “je pose nue” ça donne un côté un peu narcissique, enfin pour les autres. Mais c’est pas du tout le cas. Au contraire, c’est plutôt une façon de pouvoir s’affirmer, de prendre en compte tous ses petits défauts qu’on a mais de montrer qu’on les accepte et puis qu’on se sent bien avec”.

 

Un modèle n’est pas une fraîche jeune femme, posée lascivement sur un canapé, ses cheveux brillants tombant en cascade sur ses épaules nues. C’est plutôt un corps de femme, dans sa beauté, ses formes, sa sensualité. Adieu les clichés du canon aux yeux bleus pétillants, cheveux blonds, grande et mince… Etre modèle c’est d’abord être en accord avec soi-même, prendre conscience de ses défauts (et qui n’en a pas?!) et les accepter. Poser nue c’est un jeu du cacher-montrer, où l’on se dévoile mais sans excès, jouer sur l’ombre et la lumière. Une silhouette dans une pénombre, dessinée de dos, recroquevillée sur elle-même. Mettre en valeur les courbes et les formes et laisser dans l’ombre certaines parties du corps, flou artistique.

 

“Après il y a toute la dimension artistique, c’est un autre regard qui est posé sur toi, sans jugements, sans a-priori. Ce que recherche l’artiste c’est pas un corps parfait, au contraire. C’est une silhouette qui dégage une certaine maturité. Le coté “je pose parce que je suis belle et je le sais” ça n’intéresse pas le dessinateur ou le peintre.”

 

Ne tombons pas des nues (bon jeu de mot facile je l’avoue), tout le monde peut devenir modèle. Alors avis aux maigres, petits ou rondelets, il n’y a pas de prototype parfait et désiré. Au final, c’est surtout une question de maturité. Connaître son corps, ses défauts et se sentir capable de se dévoiler en laissant tomber le masque. Une manière de se prouver à  soi-même de quoi on est capable, de s’affirmer. Peut-être retrouver une confiance en soi, avoir une autre vision de son corps. Laisser tomber les critiques et réellement s’accepter. Car au final, poser nue c’est clairement affirmer ses défauts. Et une femme avec des formes imparfaites, c’est ce qui rend la beauté dessinée.

Ähnliche Artikel