30.01.2011

Big Beautiful Women

Courbes sensuelles et rondeurs voluptueuses sont probablement des thèmes que vous avez loupés dans le « V Magazine » (USA) numéro 63 du printemps dernier. Le thème des Big Beautiful Woman y est à  l'honneur.
Gabourey Sidibe, pour le magazine V.

Si vous êtes une femme, il est vraisemblable que vous n’ayez jamais entendu parler de ces fameuses « BBW », mais questionnez donc votre meilleur ami, car ce terme se fit connaître principalement dans l’industrie de la pornographie. Il désigne, dans ce contexte, l’attirance sexuelle pour les femmes en surpoids ou celles qui l’affirment. Initialement, il apparu en 1979 lors du lancement de « BBW Magazine », une revue consacrée à  la mode pour les femmes en surpoids.

 

Certains prédisaient déjà  la fin des mannequins squelettiques qui ressemblent plus à  des cures dents bariolés qu’à  des êtres humains. Le culte de la minceur, voir de la maigreur, allait-il enfin être aboli ? A ce jour, on ne peut pas encore se prononcer, tant les idéologies sont chamboulées. Rappelez vous du styliste allemand, Karl Lagerfeld, déclarant : « Personne ne veut y voir des femmes rondes », en parlant des podiums.

 

Les mentalités semblent changer, lentement. Mais ce qui est surtout bénéfique, c’est que, même si la mode relève du domaine du rêve et du fabuleux (ou tend à  le faire croire) les femmes (et non pas les fils de fer) prennent confiance en elle et en leurs actions. Peut-être que cela évitera que l’anorexie prenne des tournures morbides, rappelez vous d’Isabelle Caro, qui a ému le monde entier en aidant les personnes en difficultés avec leur maigreur à  combattre leur maladie.

 

Enfin, pensons à  ces fameuses stars, toujours bien dans leur peau, nous pouvons tout de même constater que l’actrice de Grey’s Anatomy, Sara Raminez, est magnifique, malgré ses courbes.

 

Dernièrement, la presse féminine s’enflamma lorsque Karl Lagerfeld fit poser un mannequin en surpoids, revenant sur ses propos. Le phénomène est-il vraiment lancé ? En tout cas, les blogs spécialisés affichent des « Vive les rondes ! » à  profusion.

 

« Je suis ronde! Vraiment ronde de chez ronde!

Ça m’a empoisonné l’existence et puis un jour… le déclic!

Je me sens bien, je me sens jolie, bien dans ma peau… »

Un slogan d’un de ces blogs, réutilisé par la presse spécialisée

 

Mika nous le dit bien : « Big girl, you are beautiful » et il a raison !

Links

Ähnliche Artikel