12.06.2010

Metrosexuel

Il est bien passé le temps des cow-boys, maintenant les mecs portent la marinière... C'est la tendance et Leticia vous en dit tout ce qu'elle pense.

« Je vous parle d’un temps, que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître ».

C’est un chanteur français, Charles Aznavour, très en vogue dans le temps de ma mère. Ouf ! Sauvée par le gong !

C’était une époque où les hommes étaient et sentaient l’animal. Avec leurs mâchoires carrées, leurs mains d’assassins et toutes sèches et surtout leurs fourrures, qu’on appelle aujourd’hui des poils, leur recouvrant le corps. Je suis bien contente de vivre au XXIe siècle.

Aujourd’hui, les hommes se soignent comme les femmes si ce n’est plus. Ils se lavent tous les jours, sentent extrêmement bon, sont impeccablement épilés autant des sourcils que des jambes et que de la brésilienne ou brésilien… Bref vous avez compris !

D’ailleurs ils finissent même par me complexer. Je les vois dans la rue se regardant dans les vitres, se mettant de l’anticerne, se recoiffant, bref se reluquant.

Et moi qui passe à  côté de ces vitrines miroirs la tête basse, qui enfile la première fringue qui me tombe sous la main avec mes cheveux en pétard qui ne ressemblent à  rien et mes cernes m’occupants la moitié du visage je dois, en plus de rivaliser avec ces mannequins bien sapées et maquillées, me comparer à  des mecs !!!

Que vais-je devenir ?? S’ils sont si intransigeants et soignés avec eux-mêmes, qu’est qu’ils diront de moi ? Soit je finis vieille fille avec comme seule compagnie un chat ou un chien voire les deux, soit les rôles s’inversent et je deviens l’animale du couple.

Lui sera celui qui prête attention à  sa ligne, son apparence, qui sent toujours bon et moi le boudin qui pue ; mais qu’il aime malgré tout… Ah si seulement !

Mais pourquoi devrait-il forcément avoir un animal ? Et l’égalité des sexes ? Etant reconnaissante qu’un apollon comme lui se soit intéressé à  moi, je le remercierai en me soignant moi aussi ! Mes cheveux seront toujours impeccablement soignés, il m’aidera à  m’habiller et je deviendrai un autre model de plus avec au bras mon prince charmant.

Et ils vécurent heureux et eurent pleins d’amants tellement ils sont beaux, tellement ils sont aimés et tellement ils étaient en compétition l’un avec l’autre !

D’ailleurs, parlons hommes. Eh oui vous avez compris, parlons football ! S’il y a une chose qui n’a pas changé entre les hommes d’hier et ceux d’aujourd’hui, c’est leurs passions pour regarder un homme courir après un ballon. D’ailleurs ces footballeurs tant rêvés se soignent aussi.

Prenons l’attaquant portugais Cristiano Ronaldo, il porte des shorts qui pourraient bien me servir de culotte, et une peau parfaitement lisse et soigné.

Il est « jouissivement » agréable à  regarder ! Mais quel est son secret ?

Bientôt, nous partagerons nos tactiques beautés avec les hommes, mais répartirons-nous aussi l’égalité des sexes ?

Ähnliche Artikel