31.08.2015

Action 72h: trois jours pour tout changer

Texte de Zineb Rostom | Photos de DR.
La Suisse se mobilisera le temps d'un week-end autour de l'Action 72h. Pour sa troisième édition, la plus grande organisation bénévole du pays revient pour mobiliser la jeunesse. Les organisateurs espèrent cette année battre le record du nombre de projets.
Remise en état d'une aire de jeu lors de l'édition précédente.
Photo: DR.

Mobilisation: tel sera le mot d’ordre du 10 au 13 septembre. Le temps d’un long week-end, des jeunes de toute la Suisse se réunissent pour accomplir une mission d’utilité publique. «Les groupes sont d’origines très diverses, confie Sylvain Bolt, un des organisateurs. Les participants viennent de parlements des jeunes, de clubs sportifs, font partie des scouts ou encore de clubs étudiants.» Tous les cantons sont également impliqués dans l’action.

 

Notion très large

En l’espace de 72 heures et pas une minute de plus, les participants devront réaliser des projets d’utilité publique concrets et bien définis. Chaque équipe lance un projet qui l’intéresse et se répartit les tâches. Tous les jeunes bénévoles ont un but commun: améliorer les choses dans un esprit de solidarité. Lors de la précédente édition, en 2010, ce sont plus de 28’000 enfants et jeunes qui se sont mobilisés. Les organisateurs espèrent cette année battre le record du nombre de projets.

 

Une action culturelle, sociale, environnementale ou artistique: la notion d’utilité publique se veut très large. «La jeunesse, c’est l’avenir, rappelle Sylvain Bolt, mais elle a besoin de nous!». Et d’ajouter: «Par ailleurs, participer à  l’action est très intéressant pour les jeunes et leur avenir. Une attestation de participation sera donnée à  tous les responsables de groupes et aux coordinateurs régionaux, ce qui est un vrai plus pour leur avenir professionnel.»

 

Des nouveautés pour plus d’efficacité

Les organisateurs de l’action mettent volontairement en avant cet évènement dans les médias, afin qu’un maximum de citoyens ait la possibilité d’aider les jeunes dans leurs projets, ceux-ci ne recevant pas de financement pour les réaliser pleinement. Ainsi, si un groupe a par exemple besoin de quelqu’un pour être conduit quelque part, il pourra le faire savoir et demander de l’aide. En plus de diverses interventions dans des émissions télévisées et radiophoniques pour faire connaître le projet, les organisateurs ont développé une toute nouvelle application pour smartphones. Cette nouveauté, qui vient s’ajouter aux demandes de soutien à  la radio, devrait rendre encore plus aisé la diffusion des différents besoins des groupes. Tout le monde peut apporter son soutien, quelque soit ses moyens ou ses aptitudes. Seule l’envie est importante.

 

 

 


 

 

Infos pratiques

Le top départ de l’Action 72h sera donné le jeudi 10 septembre à  18h. Tous les étudiants, apprentis ou employés de moins de 30 ans participant à  cet évènement pourront se voir octroyer un jour de congé le vendredi 11 septembre. Plus d’informations sur le site internet de l’Action 72h.