Culture | 23.07.2015

« Let Her Go » brave la pluie

Pas découragés par le déluge, des milliers de festivaliers ont assisté au concert folk de Passenger.
Passenger était au Paléo Festival mercredi soir. Crédit: Christian Baudat

 

Une fois n’est pas coutume au Paléo Festival, les bottes de pluie et la boue ont fait leur grand retour ! Après deux jours caniculaires, c’est un déluge qui s’est abattu hier sur la plaine de l’Asse. Mais il en faut plus pour décourager les paléistes, qui malgré la pluie n’ont pas perdu leur bonne humeur. L’ambiance était au rendez-vous pour accueillir Passenger, présent sur la scène des Arches hier soir.

 

 

 

 

Une musique folk résonne aux Arches

 

Auteur-compositeur et interprète, Mark Rosenberg fonde le groupe folk rock Passenger, dont il gardera le nom pour sa carrière en solo. Il se fait notamment connaître par ses apparitions dans la rue et est révélé au grand public avec son titre « Let Her Go », véritable phénomène musical. En 2014, il sort son quatrième opus « Whispers » et entame une tournée en Australie et en Europe, s’arrêtant pour un soir au Paléo Festival. Seul sur scène avec sa guitare et sa voix mélodieuse, l’artiste anglais a offert un magnifique concert, devant un public conquis.

 

 

 

 

Pluie et bonne humeur au rendez-vous

 

Une heure avant le début du concert de Passenger, une poignée de festivaliers trépigne déjà  d’impatience devant la scène des Arches. Qu’importe la pluie et la boue, il en faut plus pour décourager les fans de l’artiste anglais. « Ce sont les minutes les plus longues de ma vie ! Le temps passe trop lentement » confie une jeune festivalière. Petit à  petit, la foule devient plus compacte et se presse devant la scène des Arches. Malheureusement, le concert est retardé de quelques minutes. Malgré tout, les festivaliers ne perdent pas leur bonne humeur : certains improvisent des chants, d’autres dansent sous la pluie et c’est en chŠ«ur que la foule entonne un « happy birthday » pour l’un des paléistes présents devant la scène.

 

 

C’est avec humour et enthousiasme que Passenger a joué près d’une heure au Paléo, s’amusant de ce public caché sous des anoraks de pluie colorés, faisant rire la foule avec sa chanson « I Hate » et faisant chanter le public sur « Holes » ainsi que sur sa fameuse chanson « Let Her Go ». L’artiste anglais a ainsi réussi à  nouer une belle complicité avec son public, qui a rapidement oublié la pluie et la boue pour chanter et danser sur ses balades folk et mélodieuses.