Culture | 21.07.2015

Les Caraïbes s’invitent à  Montreux

Texte de Babin
Protoje de son vrai nom Oje Ken Ollivierre a présenté son dernier album «Ancient Future» dans la salle Lab au Montreux jazz. Le Lab en a fait son protoje.
Protoje au Montreux Jazz / Crédit: Marc Ducrest

Accompagné de son groupe «The indignation» ainsi que de deux choristes, le chanteur jamaïcain a débuté le concert en interprétant « Rasta Man », un de ses classiques. Initialement accompagné de Ky-Many Marley, benjamin du mythique Bob Marley, sur cette chanson, Protoje avait pour doublure sa choriste pour interpréter le morceau.  Sont venus ensuite des moments de partage ou Protoje a choisi d’interagir avec le public en tendant régulièrement le micro vers eux. La présence du public s’est faite ressentir tant on pouvait entendre la foule chanter par cŠ«ur les titres de l’artiste, et ceci régulièrement.

 

L’un des moments forts du concert était lorsque le synthétiste, lui aussi entrainé par le rythme, a quitté son poste pour rejoindre Protoje. Tous les deux dansaient passionnément sur la chanson I&I, Les deux rasta-man ne se sont pas fait prier pour être suivis par les nombreux fans du Lab. Un moment inédit, peut-être pas prévu, mais qui n’a fait qu’amplifier la bonne ambiance qui régnait déjà  dans l’espace.

 

L’engagement social que prônent les Rastas dans leurs chansons s’est fait ressentir sur scène. Protoje, les poings fermés s’écriait «fight, fight!». Le public l’imitait les poings fermés et en l’air. Un geste qui va dans le sens de la chanson «Rasta-Man». Le chanteur y dénonce le regard péjoratif porté sur le mode de vie et la culture rasta. Une culture assumée, mais pas toujours bien vue aux yeux des pères, comme il le chante dans son titre.

 

Le seul bémol de la soirée fut de ne pas avoir pu entendre sur scène plus de chansons de son nouvel album. Mais l’artiste et son band, se sont assurés durant un peu plus d’une heure, de prouver pourquoi le reggae est un style musical qui ne fait que se découvrir de nouveaux fans et cela même au-delà  des Caraïbes.