Culture | 21.03.2015

Festi’Neuch a 15 ans!

Texte de Margaux Roulet | Photos de Margaux Roulet
La 15e édition du Festi'Neuch qui se déroulera aux Jeunes-Rives à  Neuchâtel, du 11 au 14 juin, a dévoilé sa programmation complète. Le festival les pieds dans l'eau présente un événement original et authentique aux couleurs de sa région.
Photo: Margaux Roulet

15 ans de Festi’Neuch, ça se fête-‰! Et pour ce faire, les organisateurs du festival neuchâtelois sont fiers d’annoncer un événement à  l’image de sa ville au travers d’une programmation qu’ils nomment « originale, audacieuse, mais aussi surprenante« . Souvent décrit comme populaire, Festi’Neuch  propose, cette année encore, des artistes d’envergures tels que le groupe Placebo, le chanteur Yannick Noah, mais aussi exclusivement Joey Starr, ou encore le célèbre Fatboy Slim qui fera danser la foule. Mais cette année, le festival doit aussi et surtout sa richesse à  la diversité de son contenu-‰; à  ces artistes venus de toutes les régions du monde, de toutes les générations et de tous les genres qui selon Antonin Rousseau, directeur et programmateur du festival, « épicent le menu complet de la programmation ».

 

Des journées aux saveurs multiples

Ce qui peut être critiqué par certains, comme préféré par d’autres, sont des journées variées en style musical. Si quelques-uns avaient préféré une programmation organisée par genre comme cela avait été fait lors de l’édition précédente-‰; on se souvient encore la journée du jeudi où le rock avait été mis à  l’honneur avec The Offspring et The Hives, deux concerts consécutifs décoiffant, présentés sur la grande scène. Cette année-ci, les organisateurs se tournent vers un tout autre parti pris qui se justifie par cette volonté de partager des saveurs multiples tous les jours du festival. Et la programmation à  première vue en ravit plus d’un par la variété des genres proposés. « Ce n’est pas tant les têtes d’affiche qui m’attirent le plus cette année, mais plutôt tous ces petits artistes prometteurs et peu connus que je me réjouis de découvrir », confie une fidèle festivalière après avoir découvert la programmation. « Ce que j’apprécie beaucoup notamment, c’est la journée du dimanche, beaucoup plus variée que celle des années précédentes, et qui est donc prête à  attirer un public jeune et plus uniquement des familles. Je me réjouis de découvrir les musiques du monde, puis de revenir au style rap d’Akhenaton et au hip-hop de La Fine Equipe, genres que j’affectionne particulièrement », conclut-elle.

 

Des afternatives de haut niveau

Pour la cinquième année consécutive, les afternatives reviennent à  la case à  choc pour une prolongation du festival jusqu’aux premières lueurs du jour avec un programme qui va tenir en éveil plus d’un festivalier. Chapeau bas pour les artistes dégotés d’ailleurs-‰! Aussi variés que doués, ils raviront les plus férus de musique électronique. De la techno avec the Hacker, en passant par la french touch de Everydayz, pour terminer sur de la house soutenue avec Louisahhh!!!, les plus résistants se feront un plaisir de rester danser jusqu’à  six heures du matin et de goûter au café-croissant avant de se remettre en chemin pour la suite des festivités aux rives du lac.

 

La musique locale à  l’honneur

Bien que le festival ait désormais une renommée internationale, les programmateurs rendent hommage à  la musique régionale et mettent en scène de nombreux artistes locaux qui auront l’occasion de se produire lors du festival et des afternatives. Parmi eux, quelques Neuchâtelois tels FlexFab, Murmures Barbares, the Waffle Machine Orchestra ou encore Garden Portal. Promouvoir la musique « made in Neuchâtel » traduit une envie de conserver un encrage local et de créer un événement à  l’image de la région. Certes, Festi’Neuch a grandi, mais « il reste le festival des Neuchâtelois« , insiste Antonin Rousseau. Le festival « -‰les pieds dans l’eau » tient ainsi pour mission de mettre la ville en fête et cela durant quatre jours et nuits, que les organisateurs espèrent mémorables.