Politique | 16.11.2014

Didier Burkhalter reçoit le Prix de la Jeunesse

Le président de la Confédération helvétique, Didier Burkhalter, a reçu le Prix de la Jeunesse. C'est la septième fois consécutive que cette distinction est remise lors de la Session des Jeunes. Toutefois c'est la première fois qu'un président de la Confédération la remporte. En effet le trophée est normalement réservé aux parlementaires.
Didier Burkhalter a reçu le Prix de la Jeunesse.
Photo: Gian-Luca Frei Fotografie

Les deux cents jeunes participants de la Session des Jeunes 2014 ont tranché : le récipiendaire du Prix de la Jeunesse sera Didier Burkhalter, le président de la Confédération encore jusqu’à  la fin de l’année. Bien évidemment, c’est son engagement jugé important en faveur de la jeunesse qui est récompensé. Les deux finalistes malheureux sont le conseiller d’Etat Pierre Maudet et la conseillère nationale fribourgeoise Christine Bulliard-Marbach.

 

La jeunesse: une priorité

Didier Burkhalter a fait de la jeunesse l’un des thèmes majeurs de son mandat. Lors de ses vŠ«ux du nouvel an, le président fraîchement élu avait insisté sur l’importance des jeunes et loué le système d’éducation dual de la Suisse. Depuis lors, il a multiplié les rencontres avec les jeunes de tout âge : que ce soit des apprentis mécaniciens au salon de l’auto ou des étudiants en relations internationales à  la Maison de la Paix à  Genève.

 

Il est également à  l’origine d’un concours ouverts au post-obligatoire, consacré au centenaire de la première guerre mondiale. Les classes participantes avaient pour tâche de monter un projet soulignant l’importance de ces quatre années terribles. Les trois classes sélectionnées par le jury (une par région linguistique) ont accompagné le président de la Confédération lors de son voyage à  Ypres (Belgique) le vendredi 14 novembre.

 

Le Prix de la Jeunesse, une initiative du Conseil Suisse des Activités de Jeunesse (CSAJ), récompense chaque année un parlementaire particulièrement engagé pour la jeunesse. L’année dernière c’est le fribourgeois Jean-François Steiert qui avait été distingué pour «son engagement dans le domaine de la formation politique », notamment en tant que président de la formation Dialogue.

Links