Culture | 25.10.2014

Profession: Dark Vador

Texte de Noa Grothe | Photos de Noa Grothe.
Parmi les cosplayers présents au Swiss Fantasy Show, début octobre à  Morges, de nombreux jeunes et moins jeunes arboraient capes et masques des personnages de Star Wars. Certains d'entre eux faisaient partie de la 501ème légion, un cercle international réunissant des fans de la Foce. Joël R., 25 ans, avait lui choisi de se parer à  l'effigie de Dark Vador. Pour Tink.ch, il en a raconté un peu plus sur ce groupe d'amateurs.
« Ce n'est pas parce que le personnage est vieux qu'il est forcément dépassé »
Photo: Noa Grothe.

 

 

Qu’est-ce que la 501ème légion?

C’est un club international de fans de Star Wars, composé d’à  peu près 7000 membres actuellement actifs et de plus de 11’000 membres en tout. Dans l’univers de Star Wars, la 501ème légion est celle placée directement sous les ordres de Dark Vador, et est donc souvent nommée «Le Poing de Vador».

Le club est énormément apprécié par Lucasfilm [la société de production créée par Georges Lucas, créateur au cinéma de la saga Star Wars, ndlr], qui a repris notre jeu de rôles dans l’épisode III, sorti en 2005: quand Anakin va attaquer le temple Jedi, il a avec lui tout une légion de Storm Troopers, les défenseurs de la démocratie, nommée la 501ème. Cette scène a été tournée en l’honneur du club.

 

Pourquoi t’engager dans ce club?

 

C’était un rêve de gosse, j’ai toujours voulu avoir un joli costume. Quand j’ai décidé de faire celui de Dark Vador, je ne savais pas vraiment jusqu’où j’allais travailler les détails. J’ignorais à  quel moment je serais content du résultat et me dirais: «Là , il est bien!» À force de recherches, je suis tombé sur le site de la 501ème, et j’ai vu qu’ils avaient de beaux travaux. Je me suis dit que si j’arrivais à  me faire accepter, c’est que mon costume serait suffisamment réussi. Le cas contraire, je n’aurais pas forcément eu besoin d’aller plus loin. Ça fait plus de quatre ans que je suis dans le club et franchement, c’est super chouette.

 

 

Pourquoi as-tu choisi Dark Vador en particulier?

 

Tu peux choisir le personnage que tu veux pour entrer dans la légion, pour autant qu’il appartienne à  l’univers canon, donc les six films. Les nouveaux épisodes VII, VIII et IX à  venir seront ajoutés par la suite, ainsi que d’autres sources, comme the Old Republic [un jeu de rôle en ligne multijoueur basé sur l’univers étendu de Star Wars, ndlr]. Il faut aussi que le costume soit d’un certain niveau. Cela signifie que l’on a des règles de fabrication à  respecter: les minimums requis sont assez exigeants. Pour les costumes copiés des films, chaque détail doit être exact, au pli près!

 

En tant que fan de Star Wars, que penses-tu des nouveaux épisodes à  venir produits par Walt Disney Company (le septième dès 2015)?

Disney a fait de bons films et aussi de très mauvais. J’attends de voir pour juger. Je touve juste dommage que Disney ait décidé que tous les livres qui ont été écrits après l’épisode VI, dont certains avaient des idées excellentes, soient mis de côté pour quelque chose d’entièrement nouveau.

 

Au fond Star Wars, ce n’est pas un peu vieux pour toi? Qu’est-ce qui t’intéresse encore là -dedans?

C’est un space-opéra, il faut le prendre ainsi. Et comme dans tout bon space-opéra, il contient énormément de critiques de la société décrite, dont on peut tirer des parallèles avec le monde actuel. En particulier dans les épisodes I et III, ces critiques sont très faciles à  voir. La Fédération du Commerce qui fait des embargos, c’est une manière de dire aux USA d’arrêter leurs conneries. De manière générale, ce sont des films vraiment géniaux à  lire sur plusieurs niveaux. Dark Vador est peut-être en effet devenu un peu vieux depuis sa première apparition en 1977, soit il y a 37 ans. Mais il demeure l’un des méchants les plus connus du cinéma. Ce n’est pas parce que le personnage est vieux qu’il est forcément dépassé.