Culture | 13.10.2014

« Je suis toujours le Docteur! »

Lors du Swiss Fantasy Show à  Morges ce week-end, Colin Baker, le sixième docteur dans «Doctor Who», est revenu avec Tink.ch sur sa participation à  la série culte. Celui qui, de 1984 à  1986, a fait rêvé toute l'Angleterre, de l'ouvrier à  la Reine, n'en a pas encore tout à  fait fini avec le rôle! Débutée en 1963, «Doctor Who» est toujours diffusée aujourd'hui.
Colin Baker, presque 30 ans après...
Photo: René Progin De 1984 à  1986, l'acteur a incarné la sixième régénération du Docteur dans la série anglaise culte «Doctor Who». DR

Colin Baker a joué le rôle du sixième Docteur dans la série culte britannique Doctor Who. Cette dernière met en scène les aventures d’un Seigneur du Temps, un extraterrestre de la planète Gallifrey qui voyage à  travers les âges et l’espace. Depuis plus de 50 ans, treize acteurs ont incarné le Docteur, celui-ci changeant d’apparence lorsqu’il meurt et se «régénère». Son vaisseau, le TARDIS, conserve lui l’apparence externe d’une «police box», cette cabine téléphonique bleue servant normalement à  appeler la police, et que l’on retrouvait autrefois dans tout le Royaume-Uni.

 

 

Bienvenue en Suisse! C’est votre première fois ici?

Oui, effectivement. Il ne reste plus beaucoup de pays dans lesquels je ne suis pas allé, mais la Suisse n’en fait à  présent plus partie.

 

 

Avant d’incarner le Docteur, vous aviez joué un petit rôle dans la série en 1983, lorsque Peter Davison était encore l’acteur principal. Etiez-vous fan?

Je ne me définirais pas comme tel, dans le sens où je n’allais pas à  des conventions; mais j’aimais la série. J’ai regardé la plupart des épisodes de William Hartnell et Patrick Troughton et certains de Jon Pertwee. Lorsque Tom Baker est arrivé, j’étais déjà  acteur; alors les samedis, lorsque les épisodes étaient diffusés, j’étais plutôt en train de jouer une pièce que devant la télévision. Mais j’ai toujours été un fan avec un petit «f».

 

 

Comment avez-vous réagi lorsque vous avez appris que vous alliez remplacer Peter Davison?

Après avoir joué le commandant Maxil et lorsque Peter Davison est parti, le producteur a pensé à  moi pour reprendre le rôle. Et je suis fier de le dire, il m’y a invité. Je n’ai pas eu besoin de faire d’essai ou quoique ce soit d’autre. Le rôle m’a juste été offert et j’ai été très heureux de l’accepter.

Je suis rentré chez moi après ma première journée au studio et j’ai dit à  ma femme: «I am the Doctor». Elle m’a juste répondu «C’est bien. Tu peux sortir les poubelles?» C’est pour cela qu’elle est si importante dans ma vie.

 

 

Pensez-vous que le prochain acteur qui incarnera le Docteur a aussi déjà  joué dans la série?

La série existe maintenant depuis si longtemps qu’on arrive au bout des acteurs qui n’ont pas encore joué dedans. C’est assez difficile de trouver quelqu’un qui soit nouveau pour la série. En voyant ce que Peter Capaldi [l’interprète actuel du docteur, déjà  apparu dans la série en 2008, ndlr] a fait et fait encore pour le rôle, ça a été un très bon choix. Ca aurait été une honte de passer à  côté de lui juste parce qu’il a déjà  joué dans une autre histoire.

 

 

Vous participez aussi aux histoires audio Doctor Who de Big Finish Productions, alors vous êtes toujours le Docteur?

Je suis surtout toujours le Docteur du fait que je ne me suis jamais régénéré! Sylvester est un imposteur (rires). [c’est Sylvester McCoy, successeur de Baker dans le rôle, qui a joué la scène de régénération en portant une perruque, ndlr]. En ce qui concerne les histoires audio, je connaissais bien Nicholas Briggs, qui en est responsable. J’avais travaillé avec lui sur d’autres projets. Lui et Gary Russell, que je connaissais aussi car ce sont deux fans de la série qui travaillent dans le milieu, ont décidé qu’ils allaient écrire des scripts pour des audios. Lorsque la BBC leur a donné l’autorisation, j’ai saisi l’occasion et essayé de finir l’histoire que j’avais commencée avec «ol’ sixy», comme j’aime appeler le sixième Docteur.  Je suis très reconnaissant pour cette opportunité.

 

 

Est-ce que vous regardez toujours Doctor Who?

Oui, en compagnie de mes filles. On enregistre chaque épisode. J’apprécie de voir Peter Capaldi qui est aussi bon que je m’y attendais. C’est un très bon acteur et je garde une grande affection pour la série.