03.09.2014

Contre le suicide, une campagne tout sourire

Pour sa nouvelle campagne visuelle, l'association Stop Suicide, qui S«uvre pour la prévention du suicide des jeunes, a de nouveau organisé un concours auprès des élèves de première année de la Haute Ecole d'Art et de Design de Genève. Celle qui a imaginé le visuel s'appelle Linda Kocher.
Photo: Juliette Ivanez (visuels de Linda Kocher pour l'association Stop Suicide)

Parmi les participants, Linda Kocher a conquis le jury avec des affiches qui dégagent un message positif. Flavia Viscardi, elle aussi étudiante à  la HEAD, a également participé au projet. Rencontre avec deux jeunes femmes qui ont su jongler entre sensibilisation et professionnalisme.

Des sourires contre la souffrance

«Nous n’allons pas directement sauver la personne en souffrance de ses difficultés, mais on peut faire des gestes simples comme un sourire dans la rue, ou d’autres des petites attentions…». Voilà  le message qui se cache derrière les différents sourires des affiches réalisées par Linda Kocher, jeune étudiante de la HEAD de Genève, pour Stop Suicide. L’association genevoise a en effet mandaté les élèves de première année pour leur campagne visuelle ciblant l’entourage des personnes en mal-être. Avec le slogan «Je tiens à  toi» comme consigne, Linda a voulu affronter l’idée répandue que lorsqu’un proche se suicide, c’est que l’entourage n’a pas été assez présent.

Flavia Viscardi avait quant à  elle choisi de travailler sur la thématique du filet. «Pour moi, l’entourage est une sorte de corde qui permet à  la personne de se rattraper, et qu’elle doit considérer comme un réconfort», développe la jeune femme. «L’objectif est de faire comprendre aux proches qu’ils ont leur place pour guider la personne en souffrance vers une association comme Stop Suicide.»

Le suicide, sujet tabou?

Traiter de la thématique du suicide n’est pas une tâche facile, surtout lorsqu’on y a été directement confronté. «C’était assez dur parce que j’ai un ami qui s’est suicidé en septembre dernier, confie Linda Kocher. Au début, je n’étais pas vraiment motivée à  réaliser ce travail parce que ça me rappelait ce mauvais souvenir; mais j’ai préféré le voir comme une thérapie.» Difficile également de ne pas tomber dans des images choquantes ou teintées d’humour noir, trop souvent polémiques. Pour la gagnante du concours, «on ne savait pas vraiment où aller au début, on avait souvent peur de tomber dans quelque chose de trop naïf». Le défi était donc de taille, et la réflexion plus approfondie. «Il fallait trouver un compromis, c’est-à -dire réussir à  créer un visuel positif, tout en ayant une symbolique particulière», poursuit sa collègue.

Une collaboration réussie

Le temps d’un semestre, les étudiants ont dû effectuer des recherches autour de la thématique du suicide pour faire mûrir leurs projets. Malgré des consignes restreintes et parfois floues pour certains, la collaboration avec l’association Stop Suicide, très présente durant toute l’élaboration du travail, a permis d’aider et d’orienter les élèves dans leurs créations. Lors de cet exercice, les étudiants ont d’ailleurs été confrontés à  la réalité du métier de graphiste: «Notre travail est double: répondre à  la demande d’une part, mais également savoir expliquer aux mandataires ce qui se fait au niveau visuel et comment cela peut être fait, explique Flavia. Et jongler entre ces deux aspects s’avère très compliqué!» Au final, ce devoir scolaire plutôt inhabituel s’est révélé très enrichissant pour les deux étudiantes.

Leurs oeuvres pourront être contemplées le 5 septembre lors du vernissage de l’exposition qui lance la campagne, de 18 heures 30 à  22 heures au Pavillon Bleu, à  Genève.


Chercher de l’aide n’est pas un aveu de faiblesse!

Stop Suicide n’est pas une structure d’aide ni de soin, et ne tient pas de permanence téléphonique. Voici des numéros et adresses utiles afin d’obtenir de l’aide pour vous-même ou pour quelqu’un de votre entourage.

143 – La Main Tendue

147 – Ligne d’aide pour jeunes

022 372 42 42 – HelpAdoLine du Centre d’Etude et de Prévention du Suicide HUG – Children Action

www.ciao.ch – Site d’information pour les jeunes

Partenaire


Tink.ch et l’association de prévention Stop Suicide s’associent pour parler d’un sujet souvent passé sous silence, ou mal abordé, le suicide chez les jeunes. A l’occasion de sa campagne annuelle de prévention, dont Tink.ch est partenaire, Stop Suicide organise en septembre différents événements pour sensibiliser la population à  cette thématique.