Culture | 15.08.2014

Sans-faute pour le Rock oz’

Texte de Ashley Bandade
Le festival dans les arènes d'Avenches a tenu son pari pour sa deuxième soirée la plus «rock» le 14 août

 

Samedi soir, les allemands de Karocel sont venus enflammer le lac de Géronde avec leur musique mêlant électronique et acoustique pour un résultat harmonieux du plus bel effet. Malgré une météo toujours mitigée, le groupe à  donné au « Weekend Au Bord De L’Eau » des raisons de danser et de s’amuser sans se soucier des potentielles intempéries.

 

Malgré quelques soucis techniques de l’écran géant de gauche (image qui « saute »), le concert s’est déroulé dans de bonnes conditions. Quelques gouttes, mais bien loin des prévisions météorologiques pour ce 28 juin. On notera tout de même un problème au niveau des cameras, peinant à  faire la mise au point durant tout le concert. Le publique, par contre, était en forme pour cette deuxième et avant-dernière soirée du festival.

 

Un savant mélange

 

A nouveau, il est difficile de décrire le genre de Karocel. Définitivement house avec des sonorités minimales sur un fond lounge et jazzy, en grande partie due au saxophoniste. Une chanteuse bassiste et joueuse de mélodica, un ordinateur, des claviers, une percussion électronique ainsi qu’un saxophone, voilà  la complexe composition du collectif allemand. Le mélange est cohérent, dansant, envoutant.

 

Karocel est un collectif de six musiciens allemands avec à  sa tête le producteur Mathias Kaden, créateur du label Vakant. Après trois jam sessions, le groupe enregistre leur premier album, Plaited, en 2013 sur le label Freunde Am Tanzen.

 

Un album fait pour le live

 

Le set complet est intelligemment construit, pas de perte de rythme. Mais ce n’est pas une surprise, en écoutant Plaited, leur unique album, on sent qu’il a été fait pour le live, construit pour les festivals. Les musiciens, en particulier Mathias Kaden, se donnent du plaisir à  jouer et transmette leur énergie au public durant toute la durée du concert. Ils s’éclatent et nous aussi. On notera aussi la très bonne performance d’Antje Seifarth, la chanteuse bassiste joueuse de mélodica du groupe.

 

 

Un collectif convaincant !

 

Après une bonne heure de concert, il est déjà  l’heure pour Karocel de céder la place a KiNK et son acolyte Rachel Row. Si le collectif nous laisse entre de bonne mains pour la suite de la soirée (KiNK et Culoe De Song) il nous laisse un petit creux. En effet, les concerts du Weekend Au Bord De L’eau sont courts et s’enchaînent rapidement durant tout le long de la soirée. Il ne fait aucun doute qu’après une bonne performance comme celle-ci, nombreux sont ceux qui vont essayer d’en savoir plus sur l’équipe de Mathias Kaden au réveil le lendemain. Nous y compris.