Culture | 23.07.2014

Boue et bottes de caoutchouc au rendez-vous

Le coup d'envoi du Paléo Festival a été donné mardi après-midi, et les premiers festivaliers sont arrivés pour découvrir les artistes de cette 39ème édition
Toujours surprenant et séducteur, Jared Leto de Thirty Seconds to Mars a encore fait preuve d'originalité dans sa tenue! Ambiance rock vintage avec le groupe The Black Keys. Photos: Christian Baudat

Les averses abondantes des derniers jours n’ont pas épargné le terrain du festival et l’ouverture du Paléo a débuté dans la boue. Mais il en faut bien plus pour décourager les festivaliers présents aux portes de la plaine de l’Asse. C’est armé de pèlerines et de bottes de caoutchouc que le public a foulé les terres du Paléo. Malgré le temps, l’optimisme et la bonne humeur étaient au rendez-vous. Et comme le confie une jeune femme: « Une édition Paléo sans un jour de pluie, cela n’existe pas! » Mais pour cette première soirée musicale, le temps s’est finalement calmé, la température était agréable et les quelques gouttes de pluie n’ont rien gâché du spectacle.

 

Premier plat bien rock

Si le terrain était boueux, l’ambiance elle, s’est parée de notes aux airs rock. Dès la nuit tombée, la grande scène s’est illuminée avec Thirty Seconds To Mars, dont le chanteur Jared Leto est apparu tout de blanc vêtu, arborant lunettes teintées et couronne dorée. Il a emmené le public dans son univers si particulier. Une atmosphère rock qui s’est poursuivie avec The Black Keys et leurs musiciens qui aiment s’inspirer des cinquante dernières années du rock pour composer leur musique et présenter un spectacle différent, mais diablement efficace. Dans la nuit et sous un ciel nuageux, The Black Keys a offert une belle fin de soirée aux pèlerins du Paléo Festival.

 

Deux concerts convaincants sur la grande scène et qui ont su rassembler les foules malgré une météo capricieuse. Mais si la plaine de l’Asse s’est réveillée lors de cette première soirée, ce n’est pas encore un public dense rassemblé devant la grande scène. Nul doute que la venue de Stromae mercredi soir va faire encore plus vibrer le Paléo et que la foule sera bien plus compacte. D’ailleurs, le nom est déjà  sur toutes les lèvres. Alors mercredi soir, on danse ?

 


Retrouvez ici les photos des concerts de mardi soir au Paléo Festival