28.05.2014

Prévention, plaisir et fun

Texte de Joëlle Misson | Photos de DR
Du 31 mai au 1er juin à  Montreux, le Swiss Education Group et ses partenaires ont organisé la première édition du festival «Freddie for a Day», articulé autour de la prévention des comportements à  risque chez les jeunes. Présentation.
Dimanche, de 13 à  14h, tout un chacun est invité à  devenir Freddie Mercury pour une journée, ou tout au moins à  porter la moustache, pour la lutte contre le SIDA.
Photo: DR

Du 31 mai au 1er juin, Montreux a accueilli la première édition du festival «Freddie for a Day», axé sur la prévention de différents risques spécifiques à  la jeunesse. Grâce à  des stands d’information et des animations culturelles entièrement gratuites, le but était de «parler de sujets de prévention dans la bonne humeur», selon Florent Rondez, directeur de Swiss Education Group (SEG), organisateur principal.

 

A l’origine de l’initiative: le bilan annuel des dépenses médicales du SEG, réseau regroupant les plus importantes écoles suisses en gestion hôtelière: «Nous nous sommes rendu compte qu’il y avait beaucoup de soins liés aux comportements sexuels chez les jeunes, notamment dans un milieu estudiantin comme le nôtre, avec plus de 5000 étudiants sur campus par an», détaille Florent Rondez. C’est donc tout naturellement que la création d’un tel événement axé sur la prévention s’est imposée. Dans l’organisation de cet événement, le SEG a également collaboré avec l’Hotel Institute Montreux et la Swiss Management School.

 

Florent Rondez a alors trouvé opportun de combiner son idée avec la journée mondiale «Freddie for a Day», lancée en 2010 par leur partenaire, la fondation Mercury Phoenix Trust. Le «rassemblement Freddie Mercury» a justement constitué le point d’orgue du festival, dimanche de 13 à  14 heures. Les participants ont été 500 à  arborder fièrement la moustache du célèbre chanteur ou ses vêtements. La vente aux enchères silencieuses a permis de récolter plus de 12’000 francs qui seront reversés à  la Mercury Phoenix Trust, fondée en 1992 en mémoire du leader de Queen atteint du VIH, afin de lever des fonds pour la lutte contre le SIDA. A cette somme s’ajoutera encore les bénéfices de la restauration et du merchandising.

 

Prévention variée

Au programme du festival: distribution de préservatifs gratuits, information sur les maladies sexuellement transmissibles et ateliers par la fondation ProFa. Mais le festival ne s’est pas cantonné à  ce seul domaine.  La Fondation vaudoise contre l’alcoolisme était également présente avec un simulateur de conduite en état d’ébriété et leur programme de prévention «Be my angel», basé sur le concept «celui qui conduit c’est celui qui ne boit pas».

 

Parmi les autres organismes présents, l’association Swiss Gamers Network a prôné une pratique responsable du jeu vidéo et le Centre d’information pour la prévention du tabagisme a proposé une exposition sur le sujet. Dans un autre registre, le Bureau de prévention des accidents a informé sur les risques de chute, l’Etablissement Cantonal d’Assurance a simulé des exercices d’extinction de feu et les Samaritains de Montreux ont rappelé la pratique des massages cardiaques.

 

Les organisateurs, qui espéraient atteindre 3000 visiteurs, sont comblés. La manifestation a en effet rassemblé plus de 8000 curieux sur les deux jours. « Nous nous réjouissons d’avoir pu conjuguer animation, prévention et action caritative dans un événement haut en couleurs. Le festival a parfaitement rempli sa missio : s’engager ensemble pour sensibiliser les jeunes », confie Florent Rondez. Le festival de prévention «Freddie for a Day» pourrait bien voir sa formule se réitérer pour une deuxième édition. «Nous avons déjà  des demandes de groupes et sponsors intéressés, mais absents cette année, qui souhaiteraient participer l’année prochaine.»

 

Le VIH en quelques chiffres


En Suisse, environ 25’000 personnes vivent aujourd’hui avec le virus du VIH et plus de 7000 personnes en sont décédées entre 1983 et 2013. Durant cette dernière année, 575 nouvelles infections par le VIH ont été diagnostiquées. Les personnes les plus concernées sont les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes, les personnes originaires de pays particulièrement touchés par le virus et les consommateurs de drogue par voie intraveineuse.

Ähnliche Artikel