Culture | 18.04.2014

Electro en altitude

Texte de Valentin Berclaz | Photos de Valentin Berclaz
Les 11 et 12 avril, le premier week-end du Caprices Festival était dédié à  la musique électronique.
  • Les 11 et 12 avril, le premier week-end du Caprices Festival était dédié à la musique électronique.

    Photo: - 1 / 10

  • Toxic Avenger au Caprices Festival, le 12 avril

    Photo: - 2 / 10

  • Toxic Avenger au Caprices Festival, le 12 avril

    Photo: - 3 / 10

  • Toxic Avenger au Caprices Festival, le 12 avril

    Photo: - 4 / 10

  • Toxic Avenger au Caprices Festival, le 12 avril

    Photo: - 5 / 10

  • Gesaffelstein au Caprices Festival, le 12 avril

    Photo: - 6 / 10

  • Gesaffelstein au Caprices Festival, le 12 avril

    Photo: - 7 / 10

  • Gesaffelstein au Caprices Festival, le 12 avril

    Photo: - 8 / 10

  • Carl Cox au Caprices Festival, le 12 avril

    Photo: - 9 / 10

  • Carl Cox au Caprices Festival, le 12 avril

    Photo: - 10 / 10

Les 11 et 12 avril, le premier week-end du Caprices Festival de Crans-Montana était dédié à la musique électro. Samedi soir, Toxic Avenger, alias le Français Simon Delacroix, a ouvert le show sur la scène du Moon avant de passer le relais à Gesaffelstein, la nouvelle coqueluche électro. En fin de soirée, le DJ et producteur anglais Carl Cox a repris la main pour continuer à faire danser les festivaliers.