Sport | 06.03.2014

Multi style, Art on Ice brise les conventions

Un spectacle unique qui réunit la crème du patinage artistique. Les 3 et 4 mars à  Lausanne, médaillés de Sotchi et champions du monde ont littéralement enflammé la Patinoire de Malley de leurs pas de danse, portés par les voix de stars de la musique.
Si la musique classique est souvent reine des spectacles de patinage artistique, ici, les conventions sont brisées et ce sont les associations musicales qui donnent le ton.
Photo: © Christian Baudat

Notes cristallines, ballades mélancoliques ou musique pop, les styles se confondent pour porter les patineurs qui s’élancent sur la glace dans un tourbillon de couleurs. Si la musique classique est souvent reine des spectacles de patinage artistique, ici, les conventions sont brisées et ce sont les associations musicales qui donnent le ton. Et quand la musique s’arrête, ce n’est que pour laisser place à  la célèbre troupe Mummenschanz, l’incarnation même des masques et marionnettes, où la communication se passe de mot pour mieux revêtir sa forme d’expression la plus simple et universelle : le muet. Un mélange comme une invitation au voyage parmi différentes tonalités et artifices, pour finalement emporter le spectateur jusqu’à  un duel entre patineurs de breakdance sur la glace. Une palette artistique où se mélange une pointe d’humour, une pincée de rêverie et une note d’explosion pailletée.

 

Entre surprises et découvertes, ce show coloré a rapidement mis l’ambiance parmi les spectateurs, conquis par les prouesses artistiques des champions du patinage sur glace. Car Art on Ice est plus qu’un spectacle de strass et de paillettes. Les performances incroyables dominent le show, avec en prime, de la musique live et un jeu de lumière qui plonge immédiatement le public dans un autre univers.

 

« Singing in the rain » allume le feu

Un univers où l’eau et le feu se combinent. Sous l’impulsion de Gene Kelly et sa célèbre chanson « Singing in the rain », Kurt Browning a su recréer cette atmosphère et danser sous la pluie. Et si des gouttes d’eau ont été versées le temps d’une chanson, ce n’était que pour mieux laisser place aux artistes flamboyants qui ont exhibés leur art et littéralement enflammé la glace ! Avec ces deux éléments combinés, le final ne pouvait être qu’explosif. Ainsi, c’est au milieu de cet artifice, entre flammes et gouttes d’eau, que les artistes ont signé leur dernière révérence sur la glace de Lausanne.

 

Lien vers les images

Ähnliche Artikel