20.02.2014

Bruxelles: politique, traditionnelle et moderne

Si la Belgique réunit communautés wallonnes et flamandes sous un même drapeau, Bruxelles fait office de capitale emblématique, tant politique que culturelle. Surnommée « Capitale de l'Europe », cette ville regorge de diversités qui font d'elle une destination attrayante.
Autrefois marécageuse, la capitale s'est développée pour offrir à  ses habitants, ainsi qu'aux touristes, des escapades variées mêlant tradition et modernité. Si dans la capitale belge on parle principalement français, on sent toutefois l'empreinte des Pays-Bas et notamment des célèbres bâtiments en briques longeant les canaux d'Amsterdam. Photos : Sarah Gay-Balmaz

Sous le feu des projecteurs après l’acceptation de l’initiative « Contre l’immigration de masse », Bruxelles abrite bien plus que les sièges des nombreuses institutions de l’Union européenne. Considérée comme capitale politique officieuse de l’UE, la métropole se démarque pourtant des autres grandes villes du Vieux Continent : chef-lieu d’un pays tiraillé entre communautés flamandes (partie néerlandaise) et wallonnes (partie francophone), Bruxelles a su rester mixte. Cette ville réunit non seulement deux langues, mais également près de 30% d’étrangers. Autrefois marécageuse, la capitale s’est développée pour offrir à  ses habitants, ainsi qu’aux touristes, des escapades variées mêlant tradition et modernité.

 

Entre conventions et indépendance d’esprit

Comme toute capitale qui se respecte, Bruxelles regorge de monuments et attractions attirant de nombreux touristes, comme  le quartier d’antiquaires du Sablon, ou encore le Palais de Justice offrant une vue imprenable sur la ville. Mais s’il y a bien un « monument » qui (d)étonne, c’est le Manneken-Pis. Cette petite fontaine d’une cinquantaine de centimètres, représentant un enfant en train d’uriner, est assaillie par les touristes. Le Manneken-Pis est devenu l’un des symboles de la capitale belge. Mais pourquoi un tel engouement ? Son rôle premier de distribution d’eau potable s’est au fil du temps étoffé de nombreuses traditions reflétant l’indépendance d’esprit des bruxellois. Il est notamment d’usage d’habiller la statuette selon les occasions (Père Noël, Dracula, etc.) ou encore d’en faire couler de la bière pour certaines sociétés folkloriques.

 

Bruxelles la multiculturelle

La bière justement, parlons-en ! Evidemment, l’incroyable variété de bières belges (Duvel, Tripel Karmeliet, Chimay, entre autres) attire bon nombre d’amateurs. Oui, mais pas que. Parmi les autres caractéristiques volontiers prêtées à  la capitale de l’Europe, on retrouve le traditionnel plat moules-frites : à  déguster dans une baraque à  frites ou sur la célèbre rue des Bouchers.

 

Mais Bruxelles n’est pas uniquement riche d’un certain folklore culinaire ! La capitale se targue également d’une vie culturelle très animée. Un imposant bâtiment d’art nouveau abrite notamment le Centre belge de la bande dessinée qui propose des expositions didactiques. Le neuvième art s’affiche aussi dans le centre sur de nombreux bâtiments, témoignant de l’importance de la B.D pour les belges. Dans le quartier de la Bourse, une impressionnante bâtisse renferme une exposition pour le moins singulière. L’artiste Nathan Sawaya y présente ses sculptures faites de… briques Lego : des Š«uvres ludiques et esthétiques, accessibles à  tout un chacun.

 

Une capitale à  taille humaine

Bruxelles s’étend sur plus de 150 kilomètres carrés et se subdivise en de nombreux quartiers. A Saint-Gilles, Ixelles ou encore Anderlecht, immeubles et vieilles bâtisses longilignes se côtoient. Si dans la capitale belge on parle principalement français, on ressent toutefois l’empreinte des Pays-Bas et notamment des célèbres bâtiments en briques longeant les canaux d’Amsterdam. Malgré sa relative grandeur, Bruxelles reste une ville accessible et agréable à  parcourir à  pied. Quel luxe pour une capitale de pouvoir encore offrir le plaisir de se ballader dans les ruelles, parcs ou encore sur la Grand-Place, lieu historique d’une grande richesse architecturale.

 

Derrière les traditions, l’innovation

En somme, sous ses airs de capitale traditionnelle, Bruxelles cache bien son jeu. Derrière d’imposantes constructions se trouvent des trésors d’innovation et de découvertes hors des chemins battus. L’aspect conventionnel et uniforme de l’architecture tranche avec un panorama culturel des plus variés. Expos Lego ou artistes classiques, bar belge coutumier ou aux allures de cercueil : cette ville est multiculturelle. Là  où d’autres capitales pourtant cosmopolites exacerbent les caractéristiques leur étant propre, Bruxelles reste simple et accueillante, tout en conservant une âme qui lui est toute particulière.

 

Ähnliche Artikel