20.11.2013

Sierre Partage: Un service qui fait carton plein depuis bientôt 20 ans!

Texte de Lauriane Genoud
Les bénévoles de "Sierre Partage", organisation valaisanne qui vise l'aide aux plus démunis, se sont rencontrés le samedi 16 novembre devant les grands magasins de Sierre pour y récolter "les cartons de la solidarité". Présentation.
Depuis 16 ans, Sierre Partage récolte des produits alimentaires et ménagers à  la sortir de magasins, au profit des personnes démunies. Le fonctionnement de "Sierre partage" de façon schématique. Photos : Lauriane Genoud

Un samedi après-midi de novembre en plein cŠ«ur du Valais : certains profitent des dernières chaleurs automnales avant Noël, d’autres font les réserves pour l’hiver dans les grands magasins. Quelques-uns encore donnent de leur temps pour l’organisation, discrète mais non moins célèbre maintenant, Sierre Partage. Une organisation conviviale et chaleureuse qui donne l’exemple. Présentation.

 

« Les cartons de la solidarité »

Voilà  plus de seize ans que Sierre Partage a vu le jour, en Valais, dans la région qui porte son nom. Et c’est aussi cela fait presque le même nombre d’années que, deux fois par an, à  la mi-mai et la mi-novembre, des bénévoles récoltent « les cartons de la solidarité » devant les grands magasins de la ville. Mais pas question ici de demander de prime abord une aide pécuniaire de la part des badauds, même si elle est toujours bienvenue. Il s’agit plutôt d’un geste plus concret qui permet de donner un efficace coup de pouce aux valaisans au quotidien difficile : un geste d’une main à  une autre comme le don de denrées alimentaires non périssables, de boîtes de conserves, de produits d’hygiène ou de nettoyage, directement déposés dans les cartons à  la sortie des commerces par les particuliers désireux d’aider des familles dans le besoin, à  leur niveau.

 

Mais encore…

En effet, l’organisation indépendante sierroise, fondée en 1997 par des prêtres, des pasteurs, des laïcs et l’Armée du Salut, aident les gens dont la situation est jugée critique par les services sociaux tels que le CMS, Pro Senectute, Caritas, de diverses autres façons : tous les premiers samedis du mois par exemple, un service de coiffeur gratuit leur est proposé. Mais une équipe de service d’urgence régulière est également à  disposition afin de répondre au plus vite aux demandes de secours comme le besoin de nourriture, d’une nuit d’hôtel, d’un billet de train ou d’un plein d’essence.

 

Chaque soir, une récolte des produits invendus des supermarchés est organisée. Les aliments sont alors triés et conditionnés dans les frigos et congélateurs du magasin de l’organisation mis à  disposition des familles concernées. Ce magasin est ouvert trois fois par semaine et délivre gratuitement, sur rendez-vous, tout ce qui a été récolté et stocké durant l’année. Une possibilité pour ces familles de se confier à  une oreille attentive et de prendre de quoi se sustenter durant une semaine.

 

Des aides financières sont aussi prodiguées, grâce aux dons mensuels des prêtres et pasteurs et aux diverses ventes de bougies et lumignons organisées dans les paroisses. Cette aide permet aux familles de payer leurs factures de chauffage, d’électricité, leur loyer ou encore les rendez-vous médicaux.

 

Chaque année, un bilan positif !

Une multitude d’aides matérielles, financières et psychologiques bienvenues pour redémarrer dans la vie, c’est ce que Sierre Partage souhaite offrir. Grâce à  l’organisation, pas moins de cent familles sont soutenues, 200’000 francs de nourriture récoltée et distribuée et 36’000 francs d’aides financières sont assurées chaque année. Des actions réalisables grâce à  une nonantaine de bénévoles de tous âges et une générosité sans limite.

 

 

Ähnliche Artikel