Culture | 27.11.2013

Keziah Jones en superhéros africain

Texte de Ashley Bandade | Photos de Ashley Bandade
Keziah Jones s'est produit le 21 novembre au D!Club de Lausanne et y a présenté son dernier album.
  • © Ashley Bandade

    Photo: - 1 / 13

  • © Ashley Bandade

    Photo: - 2 / 13

  • © Ashley Bandade

    Photo: - 3 / 13

  • © Ashley Bandade

    Photo: - 4 / 13

  • © Ashley Bandade

    Photo: - 5 / 13

  • © Ashley Bandade

    Photo: - 6 / 13

  • © Ashley Bandade

    Photo: - 7 / 13

  • © Ashley Bandade

    Photo: - 8 / 13

  • © Ashley Bandade

    Photo: - 9 / 13

  • © Ashley Bandade

    Photo: - 10 / 13

  • © Ashley Bandade

    Photo: - 11 / 13

  • © Ashley Bandade

    Photo: - 12 / 13

  • © Ashley Bandade

    Photo: - 13 / 13

C’est dans une atmosphère détendue que le guitariste et chanteur Keziah Jones, s’est produit au D! club le 21 novembre. Heureux de nous présenter son dernier album intitulé Captain Ruffed, préparé pendant 5 ans, l’artiste a crée un personnage éponyme, un super-héros africain qu’il a présenté au public par surprise, au milieu du concert en revêtant une cape rouge doublée de tissu en Wax (tissu traditionnel africain) assorti à des chaussures de le même matière.

Aujourd’hui bien loin du temps où il chantait dans les métros de Paris, Keziah Jones a su transmettre sa passion et son talent de guitariste en interprétant de nouveaux morceaux tels que Afronewave ou Memory, qui tendent à devenir des classiques.

Plusieurs de ses fans ont confié qu’ils étaient très contents de voir leur idole programmée dans l’un des clubs du chef-lieu vaudois. Ils auraient cepdendant préféré le voir jouer en live dans un endroit plus approprié : le son était parfois médiocre et le chanteur nigérien est resté la majeure partie du concert assis empêchant au public du fond de le voir correctement.

Mais ces détails n’ont pas nui à la bonne ambiance en compagnie du bluesman cosmopolite.