Culture | 28.08.2013

Homeless

Texte de Sayaka Mizuno
Quelque part, de part et d'autre, un peu de soi, beaucoup des autres et subitement une démarche qui naît de rien; des actes anodins, des fragments du quotidien.
Il referme le cahier, en couverture il y a un avion tâché et sali par la poussière. Dessin: Sayaka Mizuno

Les piétons attendent au carrefour. Une maman tient fermement son enfant par la main et l’enfant regarde timidement les «cols blancs» qui patientent aussi. De l’autre côté, une dame âgée se prépare. Alors que la signalisation s’illumine, les hommes d’affaires se lancent sur la route bordée de lignes jaunes et disparaissent.

L’enfant saute de ligne en ligne et croise la dame qui se cramponne à  sa béquille. Elle porte un chapeau melon sur ses cheveux soigneusement coiffés et serre une petite boîte enveloppée d’un tissu patchwork.

 

Dans cette matinée, depuis ce bout de carton, il regarde. Il a près de lui des journaux et quelques objets en tout genre qu’il a trouvés. Il prend un petit cahier et un stylo. Il ôte le bouchon avec ses dents et, après avoir ouvert son calepin, il écrit cet instantané. Cet enfant qui joue et rencontre au passage cette femme au chapeau melon. Après avoir écrit la date sur le bas de la page, il feuillette le calepin et on peut y lire:

« Une jeune femme habillée d’un manteau brun et une écharpe à  fleurs marche avec entrain, le sourire aux lèvres, elle est probablement amoureuse. » 4 septembre 2009

Il tourne les pages et se souvient du premier commentaire qu’il a écrit:

« Un monsieur avec une valise, dans sa fougue, a laissé tomber un cahier. C’est écrit JAL, Japan Airlines. Il est peut-être pilote. J’aimerais voyager. » 28 août 2008

 

Il referme le cahier, en couverture il y a un avion tâché et sali par la poussière. Il laisse ses pensées s’envoler, s’évader tandis que quelqu’un l’éveille:

– Monsieur, tenez. Un bento (coffret repas) pour vous. Belle matinée.

– Merci, merci beaucoup, dit-il en regardant la personne plier son tissu patchwork et partir doucement.

 

 


Info

Ce texte est le quatrième d’une série de six nouvelles enrichies de croquis et de photos et qui s’intitule Japon, quelque part entre calme et chaos. Loin des grandes catastrophes qui ont ébranlé ce pays, loin du fanatisme nippon pour les mangas et les gadgets kawaii, ce projet dépeint un Japon ordinaire, mal connu, celui de la vie quotidienne. Les nouvelles, publiées chaque dernière semaine du mois, mêlent la fiction et la réalité telle que vécue par l’auteure Sayaka Mizuno, réalité principalement inspirée de visites à  Kawasaki près de Tokyo.