Culture | 15.07.2013

Paléo 2013 fait la part belle au rock’n’roll

Pour la 38ème édition du Paléo Festival, du 23 au 28 juillet, la musique rock sera définitivement la reine de la semaine. Légendes, artistes prometteurs ou étoiles montantes, toutes les générations confondues fouleront, le temps d'une soirée, les scènes du site de Nyon pour enflammer les festivaliers.
Chaque année, 84 hectares de prés sur les hauteurs de Nyon changent de visage pour accueillir plus de 200'000 spectateurs.
Photo: Pierre Descombes

Chaque soir du 23 au 28 juillet, le public du Paléo Festival vibrera aux sons d’un groupe de légende: avec en entrée Neil Young, suivi de The Smashing Pumpkins, Santana, Nick Cave ou encore Blur. Une affiche prometteuse qui ravivera les souvenirs d’une jeunesse bercée par leurs sons rock.Après avoir illuminé de nombreuses scènes tout au long de leur carrière, ces artistes brilleront encore une fois lors de leur passage au célèbre festival. Des groupes et une musique qui ont inspiré toute une jeune génération occuperont eux aussi le devant de la scène, à  l’image d’Arctic Monkeys, Phoenix, -M-, Sophie Hunger ou encore le chanteur Saez.

 

 

Pour tous les goûts

Si cette affiche du Paléo fait la part belle à  la musique rock, de nombreuses voix et atmosphères musicales berceront également les festivaliers, dans une ambiance teintée de musique française avec Patrick Bruel, Tryo ou encore Raphaël. Côté rap, on retrouvera les rimes percutantes et engagées de Keny Arkana. Les amateurs de reggae se laisseront bercer par les sons jamaïcains de Protoje and The Indiggnation ou de Skints. L’électro n’est pas en reste, avec notamment le groupe The Bloody Beetroots.

 

Les artistes du Village du Monde

Cette année, direction l’Océan Indien et son métissage coloré, à  découvrir au rythme de la musique traditionnelle locale. Le Paléo Festival  invite à  découvrir les paysages de l’Océan Indien, avec ses traditions, ses cultures, ses étoiles montantes ou ses pépites musicales.

 

L’affiche est variée et riche en promesses et découvertes. Un programme qui risque bien de faire des étincelles!