Culture | 05.02.2013

Entre les lignes de Wayne Paul

Texte de Anne Maron | Photos de DR
Vendredi soir, la petite salle du Chat Noir à  Genève accueillera Wayne Paul pour la présentation de son nouvel album «Between the lines». Un artiste qui revient de loin pour le plus grand bonheur de nos oreilles.
"Between the lines", le nouvel album de Wayne Paul, est à  mi-chemin entre le hip hop, le reggae et la soul.
Photo: DR

Entre ses origines jamaïcaines et sa vie en Angleterre, Wayne Paul s’inspire notamment de Gregory Isaacs, Dennis Brown, John Holt ou encore Marvin Gaye pour se frayer un chemin dans le monde de la musique.

 

A mi-chemin entre le hip-hop, le reggae et la soul

Révélé par le label indépendant Big Dada qui regroupe des artistes de hip hop anticonformistes et inclassables, Wayne Paul a été l’une des voix les plus mystérieuses du milieu des années 1990. Hélas, quelques temps plus tard, il se perd entre la drogue et l’alcool et entame une terrible descente aux enfers, sacrifiant ainsi la belle carrière musicale qui s’ouvrait à  lui. Son nouvel album Between the lines, comme le symbole d’une résurrection inespérée, regroupe divers styles musicaux qui s’accordent harmonieusement pour créer l’inattendu.

 

Sur une base rythmique issue du reggae, Wayne Paul ajoute des sons caractéristiques du hip hop avec une voix qui rappelle Otis Redding. Muni d’un panama et d’un micro d’avant-guerre, il fait d’ailleurs clairement référence aux grands noms de la soul dans son clip God ain’t ready.

 

Un travail d’équipe

Un tel univers musical n’aurait pas pu voir le jour sans la collaboration avec Christophe Calpini. Ce compositeur, arrangeur et producteur qui avait déjà  travaillé avec Dog Almond, Stade ou encore Alain Bashung, a voulu partager l’aventure avec Wayne Paul. La rencontre entre les deux hommes a eu lieu il y a une dizaine d’année alors que L’Usine de Genève organisait un concert présentant plusieurs artistes du label Big Dada. Mais ce n’est que plusieurs années plus tard que les deux artistes décident de travailler ensemble sur un album entier: Christophe crée alors des morceaux plus ou moins bien définis sur lesquels Wayne Paul posera le chant.

 

Fort de ses précédentes collaborations avec plusieurs artistes, Christophe reconnaît la spécificité de chacun: «Chaque artiste est différent. A chaque fois il s’agit de faire un voyage où chacun doit s’adapter à  l’autre.» Le travail sur l’album Between the lines consistait à  jouer avec les différents styles musicaux qu’affectionne Wayne Paul. Un sacré défi pour le compositeur: «Je voulais tenter de faire autre chose que cela aurait pu être: Wayne Paul vient du reggae, moi je suis particulièrement sensible à  l’électro et au hip hop, l’idée était donc de mixer de manière à  créer un nouvel univers.»

 

Ce mélange des styles représente le monde contemporain dans lequel nous vivons, constamment à  cheval entre deux fuseaux horaires, toujours à  vouloir faire plusieurs choses à  la fois. L’entente artistique est tellement prolifique qu’un double album était initialement prévu. Finalement, Between the lines ne comportera que 14 titres mais plusieurs morceaux sont déjà  disponibles pour un futur album. Affaire à  suivre donc… et de près!

 

 


Info

Wayne Paul sera en concert le 8 février dès 21h30 au Chat Noir à  Genève. Plus d’informations sur le site internet du Chat Noir. L’artiste sera également à  l’affiche du Cully Jazz Festival le 13 avril prochain.