Culture | 20.11.2012

Vampireries: la saga Twilight remballe

Texte de Dorine Venetz | Photos de DR
Le moment que des milliers de fans attendaient est enfin arrivé: sorti en salles le 14 novembre, le dernier volet de la saga Twilight, "Révélation", est actuellement au cinéma.
"la conclusion de la saga la plus populaire de ces quatre dernières années saura sans doute répondre aux attentes d'une grande partie du public."
Photo: DR

Le précédent volet nous laissait haletant sur les yeux rouges sang de Bella, juste après son accouchement. Désormais vampire immortelle, Bella profite maintenant de sa condition et apprends à  se faire à  sa nouvelle vie. Force décuplée, plus besoin de dormir, faire semblant de respirer: être un vampire requiert tout un apprentissage!

 

Mais tout s’assombrit lorsque la famille réalise que leur fille Renesmée grandit beaucoup plus rapidement que la moyenne. Ils ne savent alors pas combien de temps elle pourra survivre, n’étant pas un vampire.

 

Croyant que les Cullen ont enfreint l’une de leurs lois les plus fondamentales en créant une enfant immortelle, les Volturi leur déclarent la guerre. La famille d’Edward se réfugie alors auprès d’amis aux quatre coins du monde afin de faire savoir que Renesmée n’est pas celle que pensent les Volturi. Ils doivent à  tout prix éviter l’ultime affrontement dont ils ne sortiraient pas indemnes.

 

Un volet plus mature

Le réalisateur Bill Condon, notamment connu pour le film Ni Dieux Ni Démons détenteur d’un oscar, a réussi à  conserver l’esprit général des premiers films tout en y ajoutant une touche plus mature. Les scènes d’amourettes plutôt longues, faites pour plaire au jeune public féminin, sont moins fréquentes. Elles laissent place à  des scènes plus sensuelles ou au contraire plus axées sur les difficultés rencontrées par Edward, Bella et Renesmée.

 

Et les loups-garous?

On regrettera la casi absence du point de vue de Jacob, pourtant très présent dans le livre. Autre conséquence de cet «oubli»: les loups-garous ne tiennent qu’un place peu importante dans ce dernier volet. Mais entre la scène de bataille mythique et les histoires de familles hors du commun, la conclusion de la saga la plus populaire de ces quatre dernières années saura sans doute répondre aux attentes d’une grande partie du public. Il a su, en tout cas, prendre place au sein du cŠ«ur d’un nombre impressionnant d’adolescentes à  travers le monde.