20.11.2012

3, 2, 1, engagement!

Le 13 novembre, 715 jeunes ont franchi les portes de Palexpo pour participer à  STEP into Action, parcours sur le thème du développement durable organisé par l'association euforia.
Plus de 700 jeunes ont complété le parcours jonché d'activités liées au développement durable. "Nous voulons donner aux gens les outils pour qu'ils puissent s'engager", explique le fondateur d'euforia. Photos: Léonore Stangherlin

Dans une ambiance bouillonnante, collégiens ou élèves de l’Ecole de Commerce ont répondu à  l’appel de l’association euforia. Son but? Encourager les jeunes à  s’engager dans des projets. Cinquante bénévoles étaient là  pour accompagner les jeunes pendant trois heures d’un parcours comportant différentes phases.

 

On commençait par un atelier organisé par une ONG, et des témoignages de jeunes engagés. La suite consistait en un jeu appelé Consomm’action où il fallait reconstruire une chaîne de causes et effets pas forcément évidente. Enfin venait le BAM, Become Active Market, où étaient regroupées une trentaine d’ONG offrant aux élèves du post-obligatoire des opportunités d’engagement concret.

 

Au terme du parcours, des points gagnés tout au long des étapes ont été attribués par les élèves à  six projets initiés par des jeunes du post-obligatoire: deux potagers, un festival, un journal, un programme d’échange culturel avec une école brésilienne et une rencontre avec des Indiens Koghis d’Amérique du Sud. Plusieurs milliers de francs étaient en jeu pour soutenir ces initiatives.

 

En coulisses

Dix-huit mois de travail auront été nécessaires pour organiser cette journée sans pépin. Selon Anna Innocenti, coach permanente sur l’évènement, le résultat a été «au-delà  des espérances». Des jeunes ont été sensibilisés et ont pris conscience de leur importance dans la société, ainsi que des centaines de possibilités de s’engager à  Genève.

 

Pari réussi donc pour euforia, l’association qui organisait STEP into Action. «Notre but n’est pas que la totalité des élèves sortent du parcours et s’engagent directement», souligne Jerónimo Calderón, fondateur d’euforia. «Ce que nous voulons, c’est leur donner l’envie et les outils pour un engagement futur, et leur montrer que tout cela [en désignant le Become Active Market, ndlr] existe!»

 

Réactions

Qu’en disent les élèves? Pari réussi pour eux aussi? Les réactions vont du simple au double: certains se disent simplement heureux de rater une demi-journée de cours en s’amusant. D’autres au contraire, et ils sont nombreux, affirment vouloir s’engager rapidement après avoir trouvé leur bonheur pendant le parcours. Un concours de projets pour les participants de STEP into Action à  Genève est d’ores et déjà  lancé et les inscriptions sont possibles jusqu’en janvier 2013. A la clé? 10’000 francs de soutien avancés par le Département de l’Instruction Publique du canton de Genève pour les projets gagnants.

 

Ähnliche Artikel