23.09.2012

Périples asiatiques

La Malaisie, pays aux milles saveurs et à  l'atmosphère scintillante de couleurs épicées. C'est un joyeux brouhaha qui inonde ruelles et marchés, comme un écho qui se poursuit jusque tard dans la nuit.
Le cadre paradisiaque des îles Pulau Perhentian... ...leurs plages magiques... ...et leurs lueurs splendides au coucher du soleil! Les Petronas Towers de Kuala Lumpur Les paysages de Cameron Highlands... ... et de ses plantations de thé Singapour et ses impressionnants buildings Un temple de Georgetown, la capitale de l'état de Penang Un habitant de l'île de Bornéo. Photos: Lauriane Constanty

Mais c’est également une richesse qui déborde de certains quartiers, où le luxe frôle parfois l’indécence. Un faisceau d’images contradictoires qui trouve son prisme dans la capital de Kuala Lumpur, où les luxueux buildings surplombent des zones plus austères et sombres. Où l’élégance, le raffinement et le foisonnement des boutiques de luxe n’est que le miroir des poussiéreux marchés à  ciel ouvert. Mais si cette abondance peut faire frémir, un passage obligé à  Kuala Lumpur reste ces fameuses tours jumelles en verre et en acier, les Petronas Towers, et qui dominent la ville du haut de leurs 451 mètres!

 

Et dans la chaleur moite et oppressante, l’idée de retrouver un air moins pesant fait miroiter un doux désir de fraîcheur. Car la Malaisie, c’est aussi son altitude et la promesse d’une douce brise pour quitter un temps la chaleur suffocante des villes. Dans les montagnes, à  la tombée de la nuit, les villages s’allument au loin, centaines de petites lumières qui brillent dans les creux de cette jungle montagneuse. Et au lever du jour, la beauté de ce paysage se révèle par ces plantations de thé qui se perdent à  l’infini, tapis vert ondoyant sous les reflets du soleil.

 

Mais la Malaisie, c’est aussi un joyau regorgeant de temples malais, chinois, indiens, doux amalgame de cultures qui se côtoient et se mélangent. Ainsi, on se plaît à  flâner dans un quartier indien, où les étals croulent d’épices et de fleurs, où la foule est dense et où se frayer un passage devient difficile. Puis le brouhaha s’estompe petit à  petit et quelques ruelles plus loin, c’est la quiétude des quartiers malais qui prend place. L’odeur des encens qui brûlent émane de toutes parts, les offrandes abondent devant les temples, les lampions illuminent les ruelles étroites, comme autant de petites flammes et symboles colorés de prière.

 

Bien loin des villes, le voyageur aura aussi la chance de pouvoir plonger dans les eaux cristallines et de fouler le sable blanc des îles de Malaisie. Armé d’un masque et d’un tuba, c’est le seul matériel nécessaire pour nager avec des petits requins, suivre sur quelques mètres la route des tortues marines et plonger dans une mer tourbillonnante de poissons colorés. Un air de paradis, bordé par un sable fin et illuminé de somptueux couchers de soleil. L’atmosphère grouillante des villes paraît bien loin sous les cocotiers…

 

La Malaisie: une variété de paysages, des cultures différentes entremêlées et une gentillesse des habitants qui est sans limite. Une main offerte, un sourire et des yeux pétillants pour aider les voyageurs qui ont perdu leur chemin. La frénésie insistante de vouloir à  tout prix vendre un bibelot aux touristes se fait beaucoup moins sentir que dans d’autres pays d’Asie. On ne se fait pas happer par un flot d’enfants voulant nous entraîner dans un quelconque marchandage ou par des chauffeurs un peu trop désireux de nous emmener vers une destination touristique.

 

Cette sensation se retrouve encore plus à  Singapour, avec ses hauts buildings entourant la marina et projetant dans l’eau, dès la tombée de la nuit, ses mille lumières. Plate-forme mondiale économique, Singapour dégage malgré tout un sentiment de quiétude et d’apaisement, par ses nombreux temples dissimulés à  travers la ville et la végétation luxuriante qui subsiste en plein cŠ«ur. Singapour, ou la ville-jardin.

 

Beaucoup de cultures se côtoient dans cette république: des étudiants du monde entier, des hommes d’affaire, des habitants malais, chinois, indiens et d’innombrables voyageurs. C’est un bain de foule, un mélange de cultures et des symboles de richesses et de modernité. Singapour revêt par excellence une image de prospérité en terme de sécurité, de santé et d’urbanisme.

 

Et si malgré toutes ces images, vous êtes encore ivre de découvertes et de merveilles, qu’une envie d’explorer la jungle et ses mystères et d’admirer les orangs-outans vous titille, l’île de Bornéo n’est pas si loin…

 

Ähnliche Artikel