Culture | 17.04.2012

Coulisses de Tink.ch @ Caprices Festival

Petit détour par les coulisses du service de presse du Caprices Festival : découvrez le journalisme événementiel à  l'état pur.
Moi, Thom (LeMurDuSon.ch) et Céline (Auditoire.ch) © Valentin Berclaz

17h00 – Arrivée au Festival

Après quelques minutes de funiculaire et de bus navette, nous voilà  déjà  à  l’entrée du Caprices. On marche un instant pour rejoindre le bâtiment abritant le staff du Caprices. Quelques sécurités et formalités à  passer et nous voilà  devant le centre presse. La salle est divisée en deux parties, la première contient une quinzaine de postes de travail «Mac-Powered» et la seconde est plus «lounge», faite principalement pour accueillir les artistes lors d’interviews. On remarque la décoration bien classe: canapé, fauteuils et tables basses noires, ainsi que des affiches du festival grand format sur les murs et quelques bougies.

 

17h30 – Débriefing

Après avoir calmement déposé nos affaires, on passe en revue la liste des concerts en parlant de nos intérêts ou de nos expériences passées. On planifie en gros les sujets et les reportages photos et j’envoie au dernier moment un courriel pour obtenir un accès aux fosses, afin de couvrir les concerts en photos.

 

18h00 – Rencontres

Les festivaliers commencent à  arriver. De notre côté, on fait connaissance avec d’autres journalistes, on échange nos bons plans et nos astuces. C’est fou ce que l’on peut s’apprendre entre nous! Certains parlent de leurs problèmes ou fiertés journalistiques alors que d’autres demeurent concentrés sur leur ordinateur. Les artistes mangent dans la salle à  côté, du coup, il nous arrive de les croiser ou qu’ils fassent une courte irruption comme ce fût le cas avec Bastian Baker, toujours heureux de rencontrer des médias. Sur le canapé, on remarque une jeune fille qui sourit pendue à  ses écouteurs, c’est Marion de Fréquence Banane qui ré-écoute sa superbe interview avec Faf Larage & Akhenaton. Plus loin, accroché à  son ordinateur, Thom de LeMurDuSon.ch ou encore Céline de Auditoire.ch s’impatientent, car leurs articles ne sont pas encore en ligne…

 

19h45 – Premier Reportage

Avant de descendre, je vérifie que mes demandes d’accès aux fosses aient été acceptées et la Tink-Team décide de se jeter dans le premier bain de foule de la soirée pour aller chercher à  manger. J’en profite pour prendre quelques clichés. On arrive en avance, on essaie de capter l’ambiance et ensuite, c’est parti. Je vais faire mes photos, alors que Lucien ou Yoann, deux autres Tinkers, suivront le concert depuis le public.

 

21h30 – Feedback

Beaucoup de journalistes repassent au service presse, histoire de vite traiter leurs photos ou simplement pour prendre un verre. Échanges d’impressions sont au rendez-vous. Déçus de la prestation de Sean Paul, impressionnés par la voix de la chanteuse de Caravan Palace ou encore fiers d’avoir pu photographier la chute de Julien Doré, les reporters sont tous de grands bavards !

 

23h00 – Second Reportage

On repart à  nouveau, les photographes changent d’objectif, se préparent et c’est reparti, toujours armés de boules quies. J’évite de justesse que le chanteur de Shaka Pong m’envoie un coup de pied ou encore je tente de photographier le public complètement en transe. Le concert se termine, retour au centre presse…

 

24h00 – Rédactions / Traitement des photos

Si on est encore motivé, on choisit conjointement d’écrire un des deux articles qui doivent paraître. De mon côté, je traite aussi les photos pour que l’article paraisse au plus tôt. Une rapide correction et c’est envoyé pour une seconde relecture. Je dépose mon matériel et on n’a plus qu’à  profiter des derniers concerts, durant jusqu’à  7h00 du matin pour certains et à  rentrer chez soi.

 

Évidemment, je ne vous parle pas du samedi soir qui a nécessité que je termine mon article aux alentours de 11h00 le lendemain, sans aucune heure de sommeil. Après tout, quand on est passionné, on s’en fout pas mal de dormir.

 

« S’investir dans Tink.ch, c’est risquer de se découvrir une passion »