12.03.2012

Tour express de Bristol

Texte de Céline Bilardo
Londres, Cambridge, Oxford, Liverpool, Birmingham, ... Si je vous demandais de me citer une ville d'Angleterre, je ne serais pas surprise d'entendre sortir de votre bouche le nom d'une de ces cinq cités britanniques. Mais si vous n'aviez que 36 heures pour découvrir, explorer une ville d'Angleterre, laquelle choisiriez-vous ? Retour sur un week-end « court » dans le sud-ouest de l'île...à  Bristol.
La BBC Broadcasting House de Bristol (photo : Céline Bilardo) Le pont suspendu de Clifton Le centre commercial Cabot Circus (photos : www.visitbristol.co.uk)

Dépenser une centaine de pounds pour 4 heures d’avion… Sans oublier les 2 heures d’attente préalables avant de passer le check-in, puis l’embarquement et enfin le décollage, à  l’aller et au retour. Se fatiguer à  attendre derrière des voyageurs étourdis qui passent et repassent la porte de sécurité… Une fois c’est la ceinture, une autre les chaussures… Vous me direz mais pourquoi s’infliger tant de souffrance pour 36 heures dans une ville qui n’accueille même pas les Jeux Olympiques cette année… Pure folie !

 

Et bien détrompez-vous, à  prendre le risque une seconde fois, je n’hésiterai pas :

 

Bristol, sixième ville de Grande-Bretagne, saurait émerveiller tout aventurier à  la recherche de quelques instants, quelques jours et peut-être plus… de calme, de culture et de grands parcs verts. Bon, jusque-là , oui, vous pourriez aussi trouver des lieux aux qualités similaires en terre helvétique. Et si j’y ajoutais plus de quatre salles de concerts (classiques mais pas que) à  moins de 500 mètres de distance et à  la programmation renversante ; deux énormes centres de shopping (Primark/ Hollister/UrbanOutfitters….) ; une myriade de petites boutiques vintage à  bas prix ; quelques music stores privilégiant les labels indépendants et les artistes locaux; et des librairies, riches d’ouvrages en tout genre… aux étiquettes n’affichant rien (ou presque) au-delà  de 5£ ? Là , je vous prends au tournant, l’étau se resserre autour de villes exclusivement britanniques. Je sors alors mes dernières cartes, mes dernières armes :

 

C’est à  Bristol que Aardman Animations (Wallace et Gromit, Chicken Run, …) tient sa production.

Bristol abrite l’une des vingt-deux « Broadcasting House » de la BBC.

Je ne voulais pas le faire apparaître dans cet article mais pour attirer toujours plus de lecteurs… notez que tous les acteurs de la série Skins viennent de Bristol.

 

Ville estudiantine, oui car elle compte également son université, Bristol porte une attention particulière à  ses citadins et jeunes étudiants. Des cafés lounge aux pubs surpeuplés où les pints (pichets de bière) sont à  1£… Tout semble avoir été pensé pour des moments d’études au calme, thé chaud au coin de la table ou des soirées de détente entre potes.

 

Dans les grandes lignes, voilà  donc ce que j’ai pu apprendre de cette « petite » ville qu’est Bristol. Je ne peux néanmoins pas vous laisser simplement avec cette liste aux termes vagues et bien généraux qui dresse peut-être un portrait aux lignes floues… sortez votre petit carnet de voyage et n’oubliez pas votre parapluie !

 

 

Les adresses et les coins à  ne pas rater (et je m’appuie sur les dires d’habitués !) :

 

Centres de Shopping : Cabot Circus, The Galleries

Musées-Sightseeing : Bristol Aquarium / Le pont suspendu de Clifton (ouest de la ville) / Bristol Museum and Art Gallery

Music Store indépendant : Rise Music (www.rise-music.co.uk)

Les pubs : Basement41, White Harte, The Beer Factory

 

Plus d’infos sur : www.visitbristol.co.uk

 

Les découvertes Musicales pour ce mois de mars :

Robert Glasper Experiment – Black Radio (sorti le 28 février 2012)

Un album teinté de jazz, groove, hip hop et aux nombreux invités… pour n’en citer qu’une : Erykah Badu

 

Plus d’infos sur : www.robertglasper.com

 

LUND quartet

Une formation quartet pour un jazz aéré, cru du lieu !

 

Plus d’infos sur : www.lundquartet.com

 

Ähnliche Artikel