Sport | 16.02.2012

Patiner sur du rock

Texte de Xavier Willemin
La semaine passée a eu lieu le plus célèbre et populaire gala de patinage artistique : Art On Ice. Avec des représentations aussi bien en Suisse que dans le monde entier, Art On Ice n'a pas tardé à  devenir un événement incontournable pour tout grand patineur artistique.
La complicité des artistes (photos: Xavier Willemin)

Mais ce qui fait son succès, c’est aussi le show musical qui gravite autour de lui. Cette année, le célèbre chanteur de Simply Red Mick Hucknall a accompagné sur de magnifiques ballades romantiques nos chers Stéphane Lambiel et Sarah Meier. Mais des alliances incongrues ont aussi surpris les spectateurs.

 

Une scène digne des plus grands concerts rock et un show de lumière tout aussi éblouissant laisse présager un spectacle différent de ce qui se fait lors des concours télévisés. Mais finalement, le patinage, c’est aussi de la danse. Et la danse ne se fait pas uniquement sur de la musique classique. Alors pourquoi ne pas associer le patinage à  de la musique rock ‘n’ roll, par exemple ? C’est la question que se sont posée les organisateurs d’Art On Ice il y a un peu moins de 20 ans.

 

Le style de patinage s’en est trouvé totalement modifié. On a pu assister à  un combat de gladiateurs avec épées, de la break dance sur patins ou encore du patinage synchronisé. Les très impressionnantes figures ne sont pas en reste. Les patineurs ont été capables de façon très satisfaisante d’allier ce qui fait le succès du patinage avec la musique live. Qui n’a jamais rêvé d’un triple axel sur un solo de guitare ?

 

Mais le moment le plus émouvant a sûrement été lorsqu’Emily Bear, Mozart des temps modernes, a interprété sa propre composition pour élever Stéphane Lambiel dans les airs. A dix ans, 350 morceaux sont déjà  à  son actif. Elle est mignonne, toute petite sur scène. Mais en même temps très mature, pas impressionnée aux côtés des meilleures stars. Tout a l’air si naturel lorsque Lambiel se rapproche de la scène pour la féliciter et l’embrasser.

 

Le patinage est donc capable de réunir deux mondes qu’à  priori un gouffre sépare. La charmante TinkaBelle et sa musique aux influences country a aussi émerveillé le public. Au plaisir de revoir ces artistes cette année, autant sur scène que sur la glace.

Ähnliche Artikel