Culture | 09.01.2012

Wembley Stadium ou Stadium Rock!

Il n'y a pas que les religions qui bénéficient de leurs lieux de culte et de dévotion, le rock et la pop musique ne sont pas en reste. À quelques kilomètres de chez nous dans la banlieue de Londres, au pays du «fish and chips» et de «Benny Hill», un stade mythique a vu défiler les plus grands noms de la musique contemporaine - Wembley. À lui tout seul, ce stade évoque les grandes heures de la musique britannique et internationale, mais aussi la naissance des premiers concerts caritatifs.
Live Aid Wembley (photo: www.nandamurifans.com)"...la prochaine fois que vous serez à Londres, prenez le temps de vous asseoir dans la «Jubilee line» jusqu'à  Wembley Park..." (photo: http://www.bonjovi.com)
Photo: www.nandamurifans.com

Foot, dogs, and rock’n’roll

C’est en 1923 qu’est construite la première mouture du stade, il sera détruit en 2003 et rouvrira en 2007. Au départ, le stade est surtout destiné à  accueillir les hordes de supporters de foot, de rugby, et aussi de cricket. Fait moins connu : il accueille aussi régulièrement des courses de lévriers. En résumé, on a donc le choix entre des stars en shorts grassement payées qui courent derrière un ballon, ou des chiens squelettiques et affamés qui courent derrière un faux lièvre. On mesure là  toute l’ironie de ce spectacle quand on sait que le fameux «Live Aid», sera organisé à  Wembley pour lutter contre la faim en Afrique. Car oui le stade est surtout apprécié des mélomanes pour ses grandes messes rock. C’est en 1985 que Bob Geldof organise ce gigantesque concert caritatif simultanément entre les stades de Londres et de Philadelphia aux USA. Se succèdent sur la scène britannique U2, David Bowie, Dire Straits, Sting et Led Zeppelin pour ne citer qu’eux. Mais c’est surtout Queen qui enflamme l’audience. Difficile d’échapper au délire collectif quand on est 80’000 à  beugler «We are the Champions» avec Freddy Mercury. Le stade deviendra au fil du temps un habitué des concerts « hommages » et caritatifs. On peut citer notamment le concert hommage à  Nelson Mandela en 1988, plus récemment le Live Earth, le concert en mémoire de la princesse Diana et l’hommage à  feu le chanteur de Queen. Je vous invite d’ailleurs à  découvrir ou redécouvrir en DVD le légendaire concert donné par le groupe en 1986 sobrement intitulé «Live at Wembley». Ce groupe majeur de l’histoire du rock trouve enfin une scène à  sa (dé)mesure. S’il fallait résumer Wembley par un seul concert, ce serait sans hésitation «Queen» tant l’histoire du groupe est liée à  celle du stade.

Pourtant, il a vu défiler d’autres grands noms, et pas seulement des «roastbeef» : Bruce Springsteen, «le boss» himself, viendra y réciter sa poésie urbaine en 1985 ; le roi du bistouri Michael Jackson viendra y faire son légendaire Moonwalk pas moins de quinze fois au fil de sa carrière (vendant au total un million de tickets) ; Genesis viendra y enregistrer son concert en 1987; les Rolling Stones viendront en voisin au moins douze fois entre 1982 et 1999; les Guns and Roses line-up original avec Slash y seront en 1991 et 1992. Plus proches de nous, on peut citer Oasis (voir le DVD « Familiar to million »), Muse, Coldplay, Green Day et les Foo Fighters accompagnés, s’il vous plait, de MM, Jimmy Page et John Paul Jones (membres de Led Zeppelin). Mais le stade a aussi quelques fois eu mal aux oreilles, avec le passage des Spices Girls en 1998 et de Take That en 2011 qui y restera pourtant 8 soirées consécutives… merci Robbie !

Bien évidemment cette liste est non exhaustive et gageons qu’elle sera encore longue. Force est de constater que le stade est intimement lié à  l’histoire de la musique et qu’il reste au fil des ans un lieu mythique pour toutes les formations qui s’y produisent. Le fait que la plupart des groupes choisissent ce lieu pour immortaliser leurs performances n’est pas anodin.

London Calling

Alors la prochaine fois que vous serez à  Londres, prenez le temps de vous asseoir dans la «Jubilee line» jusqu’à  Wembley Park, de remonter l’allée centrale qui mène au stade – sorte de Champs-Elysées du rock, de sentir cette ambiance particulière, de repenser aux concerts mythiques que ce temple du rock ‘n’ roll a abrités, de manger un hamburger trop cuit et de boire une bière tiède à  la cafét’ bondée. Mais surtout, prenez le temps d’avoir mal aux jambes en attendant le début d’un nouveau concert, qui marquera sans doute l’histoire du stade et celle du rock.

Et si la musique n’est pas votre truc, vous pourrez quand-même aller au stade pour hurler après un ballon avec d’autres supporters de foot. Ce qui m’amène à  penser que la seule différence fondamentale entre un fan de foot et un fan de rock, réside bien souvent dans la qualité des chants entonnés…

Quelques liens :

Queen : http://www.youtube.com/watch?v=zofKG0mFjzk

Michael Jackson : http://www.youtube.com/watch?v=f43PoKulZuI

Live Aid 1985 – U2 : http://www.youtube.com/watch?v=jm4iLHNYlw8

Foo Fighters – Led Zep: http://www.youtube.com/watch?v=xlbNq4hRfTE&feature=related

Guns and Roses : http://www.youtube.com/watch?v=wQMfFYzgMy0