Culture | 01.11.2011

Dialogue des cultures

Texte de Laetitia Mathys
Elle intéresse ou indiffère mais quoi qu'il en soit, la culture est présente partout dans notre quotidien.
(photo : asscformation.wordpress.com)

Partout, il est question de culture. Thème d’actualité, la culture attire, repousse et sa présence accrue dans les discours est considérée comme conséquence de la mondialisation par certains. Elle est présente dans la rue, dans les journaux, dans les médias télévisés et dans les conversations mondaines ou politiques. Bref, elle intrigue. Mais qu’est-ce que la Culture exactement ? Elle a été définie un nombre inimaginable de fois, mais nous nous référons aux travaux de Denis de Rougemont qui la définissait comme «l’ensemble des créations, des techniques, des comportements sociaux que l’Homme ajoute à  la nature» (Sidjanski, 2006).

 

C’est lui, Denis de Rougemont, directeur du Centre Européen pour la Culture et fondateur de l’Institut Européen de Genève, qui mentionnait un «Dialogue des Cultures» comme une exigence au maintien de relations stables et durables entre Etats européens. La culture perdure donc par le dialogue avec autrui. Elle se construit et se développe par l’ouverture et par la curiosité mettant ainsi l’acteur, dans une position de prise de conscience. Le but est de s’interroger constamment et d’acquérir la capacité de comprendre l’Autre afin d’évoluer vers un avenir commun.

 

Ce Dialogue des Cultures est la conséquence de la diffusion de nouvelles technologies de communication, de transports et d’informations. Ce processus a permis la rencontre de différentes cultures, mais aujourd’hui, on a tendance à  dire avec regret, que la mondialisation supprime les apparences de vie de certaines régions du monde si nous prenons compte le style architectural de leurs maisons, de leurs églises, des moyens de transport et des divertissements. Nous pourrions prendre un exemple occidental qui, je pense est révélateur de cette tendance, qui concerne le mythe du père Noël pratiqué dans tout l’Occident, il est pourtant pur produit américain de la marque Coca Cola, tirant son origine de Santa Klaus, lui-même né en Europe. Le Père Noël est pure invention et pourtant il s’est imposé dans les diverses cultures occidentales !

 

Les contacts entre les cultures sont donc désormais inévitables. Nous sommes encore bien loin de dissiper les préjugés et les stéréotypes qui séparent les cultures mais le monde devient de plus en plus multiculturel, sans que rien n’entrave cette dynamique.