Culture | 13.09.2011

Electrosanne

Petit détour au festival international de musique électronique de Lausanne qui fête cette année sa 6ème édition.
Ambiance à  Electrosanne Affiche officielle. Photos: electrosanne.ch

Electrosanne

Derrière ce mot valise se cache un concept de festival tout à  fait déroutant. Une partie est accessible gratuitement en ville de Lausanne et l’offre se complète avec des entrées payantes dans certaines discothèques. Mais le tout ne se limite pas seulement à  des concerts, il y a aussi des conférences, des performances visuelles ainsi que des expositions et le festival propose tout aussi bien des animations la journée.

 

Extérieur

Dès l’arrivée, on retrouve un public déjà  chaud et prêt à  faire la fête. Il faut dire que du monde, il y en a partout, mais cela demeure gérable. Petit tour sur la place de l’Europe où il est impossible de louper St-Plomb (CH), surnommé « le dompteur de groove »¹, suivi de Yan Stricker (CH), qui bercent la foule avec leurs rythmes posés.vMais ce que beaucoup attendent, c’est l’arrivée des espagnols Pig&Dan. D’ailleurs, ils font frémir la foule rien qu’en posant les pieds sur la scène. Même si certains sont déjà  allés en boite, on peut observer comment beaucoup sont restés tels des groupies.

 

La Ruche

La suite se déroule dans différentes discothèques. Tink.ch, malgré un accueil grossier des videurs, ne se décourage pas, car le jeu en vaut la chandelle.Pour ceux qui ne connaissent pas La Ruche, c’est une discothèque très petite, au charme particulier avec sa programmation plutôt électronique et qui favorise les petits labels. Évidemment, elle invite aussi régulièrement des artistes internationaux.

 

Ce soir, c’est trois heures de DJ set par Das Hutwerk (CH) qui accueille les premiers arrivants, puis l’ambiance minimal continue avec Adam Port d’Allemagne. Celui-ci intègre des sons d’origine plutôt africaine ou sud américaine et cette originalité plaît visiblement aux fans d’electro qui commencent à  s’entasser. Un véritable coup de cŠ«ur qu’il ne fallait pas louper !