Culture | 02.08.2011

A lire au bord de l’eau

Alors que le temps fait plutôt grise mine par chez nous, rien de tel qu'une histoire d'amour pour se réchauffer le coeur.
Couverture complète du livre "J'ai besoin de toi plus que je ne t'aime..." Auteur: Gunnar Ardelius. Editeur: Naïve. Collection: Naïveland

C’est l’histoire de deux ados, tendrement amoureux. Tout commence durant une soirée. Les paragraphes extrêmement courts nous permettent de suivre le couple de Morris et Betty comme si nous regardions un film. Une oeuvre cinématographique dans laquelle la caméra se baladerait librement dans la maison de Morris, dans la tête de sa mère fiancée à  un militaire, de son père dépressif, dans les pensées de Betty, dans sa maison, sous la couette du couple, dans leurs moments intimes.

 

Certaines fois, on ne sait plus de qui il est question, on se perd, comme ce couple si attachant est naïvement transporté dans cette histoire, flottant joyeusement pour un instant. Un instant car vient la rupture, si douloureuse mais immanquable.

 

«J’ai besoin de toi plus que je ne t’aime et je t’aime tellement» est un livre qui raconte par bribes certains moments de la vie de ces deux jeunes épris l’un de l’autre. La fin est inéluctable et pourtant, on ne souhaite pas y arriver.

 

La suédoise Gunnar Ardelius signe son premier roman qui saura sûrement ravir les plus récalcitrants, car en plus d’être touchant, il est tout petit. Un livre qui prend donc très peu de temps à  lire.