Sport | 12.07.2011

World Gymnaestrada : naissance d’un idéal sportif

Texte de Frédérique Danniau | Photos de 24heures.ch
Vous n'avez peut-être encore jamais entendu parler de la Gymnaestrada, et pourtant, c'est le plus gros événement sportif au monde en terme de participants, devant les Jeux Olympiques !
Vue d'ensemble du stade de la Pontaise.
Photo: 24heures.ch

Il y a certes une très grande couverture médiatique, mais son manque de notoriété est peut-être dû au fait que la Gymnaestrada n’est pas un championnat, mais bel et bien une rencontre pour que les gymnastes du monde entier puissent se réunir et montrer le meilleur de leur discipline. Pas de médailles, pas de classements, uniquement le partage de ces merveilleuses valeurs sportives que sont l’amitié, le dépassement de soi, l’esprit d’équipe et l’ouverture d’esprit.

 

C’est le 23 juillet 1881, lors de la naissance du Bureau des Fédérations Européennes de Gymnastiques (FEG) à  Liège, en Belgique, qu’une idée germe dans l’esprit du premier président de la FEG Nicolas J. Cupérus : une vision de la gymnastique sans compétition. Mais les sceptiques doivent être convaincus et rassurés. Pari réussi pour la France, les Pays-Bas et la Belgique mais il faut se développer et inclure les autres nations. En 1897, 17 nations se réunissent pour relever le défi de créer une structure dans laquelle les jeunes fédérations pourraient s’épanouir, notamment en renvoyant tous les membres poursuivant un but religieux ou politique. Un point reste à  débattre : bannir ou non les gymnastes professionnels. Pour Cupérus, c’est un point absolument essentiel : « Je rêve du jour où la compétition sera superflue et que les gymnastes se battront pour le prix infaillible de leur effort. » Mais la majorité désire inclure les professionnels et le premier tournoi de la FIG a lieu en 1903 en Belgique.

 

Une poignée de membres désirent toujours voir la FIG en tant que fédération non compétitrice. Et ce n’est que bien plus tard, grâce aux efforts de Johannes Heinrich François Sommer, que la 1ère World Gymnaestrada a enfin lieu en 1953 à  Rotterdam. 5000 gymnastes y participent.

 

D’années en années, de plus en plus de fédérations participent. Si ces milliers de sportifs acceptent de participer quasiment sans aucune aide financière c’est tout simplement parce que la World Gymnaestrada développe et cultive l’échange multiculturel, la tolérance et le bien-être individuel. C’est une occasion unique de partager de magnifiques moments réunis autour d’une même passion pour la gymnastique. Cette année, ce sont près de 18’500 participants de Suisse et du monde entier qui sont attendus.

Ähnliche Artikel