Culture | 20.07.2011

Katerine au Paléo

Hier soir à  20 heures avait lieu le concert de Philippe Katerine au chapiteau. Petit aperçu de ce que la plupart des fans attendaient comme l'événement de la semaine.
Prestation décevante de l'artiste Katerine. Photos: Céline Lüscher

 

20 heures, Katerine n’est pas là  et la foule crie son nom. Après 10 minutes de retard, il arrive, acclamé et commence à  chanter, entouré de ses musiciens en mini-shorts et ses danseuses, les Katerinettes, dignes d’une vidéo de fitness, chaussettes longues, mini-shorts et t-shirts fluos. Ambiance molle, tout autant que Katerine lui-même.

 

En connaissant un peu le personnage et en écoutant ses chansons, on s’attendait à  ce que Katerine donne le meilleur de lui-même et se donne en spectacle tout au long du concert. Que nenni! Il s’est plutôt contenté de faire ce qu’il avait à  faire, c’est-à -dire chanter. S’approcher un peu du public pour montrer ses beaux faux yeux peints sur ses paupières, sa fleur dans les cheveux et son t-shirt où il était marqué Katerine.

 

Philippe Katerine a malheureusement donné l’impression d’être sur scène par obligation et de ne pas avoir très envie d’y être et les spectateurs étaient plus heureux que lui d’être là  à  ce moment précis. Une jeune fille dans le public a d’ailleurs dit: «si le public n’avait pas été là  pour mettre de l’ambiance, le concert aurait été totalement sans intérêt.»

 

Par bonheur, il se trouve qu’il y a eu quelques petits points forts dans ce concert. Premièrement, les lancers de bananes sur scène de la part des fans lorsque Katerine entonne la chanson «la banane». Bananes que les danseuses ont d’ailleurs dû éviter.

 

Ensuite, lorsque Katerine chante le titre «100% VIP», tout le public chante et danse avec lui. Ceux qui ne connaissent pas dansent quand même, au vu de la musique entraînante, et de la mélodie qui ne leur est pas totalement inconnue grâce à  la pub de la «Vache Qui Rit». Philippe esquisse même quelques pas de danse avec ses quatre danseuses flashy.

 

Dernier point fort de ce concert, la dernière chanson, après le rappel du public. Katerine revient nous jouer un air sur la batterie en criant «SUISSE!», et chante ensuite «louxor j’adore». A ce moment là , le public se met à  danser et à  sautiller de partout, exactement comme dans le clip de la chanson. L’occupation principale des plus petits et des plus légers étant de rester debout pour ne pas se faire écraser.

 

Finalement, concert décevant par rapport aux attentes. La personnalité du chanteur laissait penser que le concert serait tout aussi extravagant et spectaculaire que l’artiste, il n’en est rien. Malheureusement, même son petit solo et ses sons grinçants à  la guitare électrique n’auront pas réussi à  donner de l’éclat à  une représentation qui promettait d’être grandiose. Et le coup de théâtre a été que la diva est partie 5 minutes en avance…alors qu’elle en avait 10 de retard.