Culture | 09.06.2011

Caribana, vingt-et-unième du nom, c’est parti !

En vingt ans, le petit festival gratuit a bien grandi. Ils nous proposent désormais chaque année des affiches détonantes, jonglant entre des artistes présents sur la scène internationale et des groupes locaux.
Justin Nozuka Texas

Pour cette première soirée, les nuages menaçants étaient de la partie. Qu’à  cela ne tienne, c’est chaussé de bottes de pluie et muni de k-way que le public est arrivé en masse sur les rives de Crans-près-Céligny.

 

Sur la Grande Scène, Justin Nozuka, fraîchement couronné au NRJ Music Awards 2011 nous fait déjà  vibrer avec ses airs soul et sa voix cuivrée. Du haut de ses vingt-trois ans, il investit la scène comme s’il y était depuis toujours pour nous servir une musique métissée et brillante d’authenticité.

 

Une entrée en matière parfaite qui laisse place à  Texas, pour une toute première scène suisse depuis leur séparation en 2005. Et Sharleen Spiteri, chanteuse de la formation écossaise n’a pas besoin de préciser que la scène leur a manqué tant le groupe explose d’enthousiasme sur scène. Les tubes qui ont fait le succès de Texas tissent des liens avec le public hétéroclite, l’ambiance se réchauffe, jusqu’à  l’explosion pour « Summer Son ». Ils nous offrent même une chanson venue tout droit d’Ecosse et jamais chantée en dehors de Glasgow !

 

Si tous les artistes de la semaine sont aussi généreux que ceux d’aujourd’hui (n.d.l.r. mercredi 8 juin) cela promet des concerts riches en émotions.

 

A suivre…