Culture | 21.06.2011

Alice ouvre le Sismics Festival

Le groupe « Alice » a ouvert la soirée de samedi passé au Sismics Festival. Ils ont réussi à  faire sortir les festivaliers de chez eux, malgré le temps orageux qui menaçait.
La chanteuse du groupe Alice Greg du groupe Alice. Photos: Valentin Berclaz

Alice

Tout débute lors d’une soirée mélangiste, où Alice, la chanteuse, et Greg, le guitariste, se rencontrent sur scène. Ils décident de composer des chansons très simples et fraîches. C’est alors qu’ils allient voix cuivrée et chaude avec une guitare latino. Les textes composés parlent du vécu d’une jeune femme qui se pose des questions tout en observant autour d’elle et qui va finir par se construire elle-même.

 

Durant l’été, les morceaux sont interprétés publiquement au bord d’un lac et c’est le producteur Rafael Gunti, connu localement pour Charlotte Parfois ou encore Colorblind, qui va remodeler le tout. Une année plus tard, Xavier (violons), Bernard (guitare jazz) et Emile (violoncelle) s’ajoutent au groupe.

Actuellement, le groupe prépare son premier album, « Virugle » qui sortira en septembre 2011.

 

 

Au Sismics Festival

La pluie semble avoir effrayé les visiteurs, car une heure avant le concert, l’enceinte du festival parait d’un nu angoissant. Mais il faut attendre 22h00 précise pour voir un regroupement d’une centaine de personnes se former autour de la scène, Alice est là  ! Au début, on sent encore le temps influencer sur la masse de personne présente, tous restent de marbre et ce n’est qu’après une trentaine de secondes que le tout s’apaise.

 

L’ambiance feutrée et lounge que le groupe dégage calme les esprits et, rapidement, la basse entraînante et rythmée fait onduler le public de concert avec le vent de l’extérieur et le violon aux sonorités jazzy. Une ambiance bon enfant règne durant toute la performance. Au final, les festivaliers sont satisfaits de la prestation et demandent un bis dont personne ne se lasse.