Culture | 10.05.2011

La Suisse s’exprime au quadruple

Texte de Eva Hirschi | Photos de Eva Hirschi
« Linguissimo » n'est pas qu'un concours de langue mais aussi un projet de rencontre et de développement des connaissances. Ce week end à  Locarno, des jeunes de toute la Suisse se sont rencontrés pour travailler dans des équipes multilingues sur le sujet de « médias » et recevaient du soutien des spécialistes de presse.
Photo: Eva Hirschi

Au cours de cette année, les médias sont pleins de nouvelles qui touchent le monde. L’homme le plus recherché du monde est assassiné, une centrale atomique considérée fiable subit un accident, des tremblements de terre bouleversent le Japon, un dictateur tire sur son peuple… En périodes si agitées, les journalistes ne s’arrêtent pas. La vague d’informations est énorme et garder une vue d’ensemble est difficile.

Week-end multilinguiste au Tessin

C’est le sujet de la troisième édition du concours de langues  « Linguissimo » de cette année. Des jeunes de toute la Suisse ont envoyé des textes sur « Ma relation avec la presse écrite et en ligne ». Les 30 participants qui ont fait parvenir les meilleurs travaux ont pu participer au week end « Linguissimo » au sud de la Suisse, à  Locarno. Lors de ce week-end, les jeunes ont l’occasion unique de travailler avec des spécialistes de la presse et d’écrire des articles en deux langues avec des partenaires d’une autre région linguistique.

Soutien professionnel

Pendant qu’il fait beau et chaud, les jeunes planchent sur les textes. «Comment j’écris des articles ? » est la question que les gagnants du premier tour se posent. Nicole della Pietra, correspondante pour la TSR et la Liberté, René Lenzin, correspondant pour le « Tages-Anzeiger » et Matteo Caratti, professeur de journalisme à  l’université du Tessin, mènent des workshops et donnent des conseils aux jeunes. Dans des « tandems bilingues », les jeunes travaillent avec quelqu’un d’une autre région linguistique et ont la tâche d’écrire un article ensemble. Le but c’est aussi de promouvoir la communication, faire disparaître les insécurités au niveau linguistique et – point non négligeable – de bien s’amuser et se faire des amis.

Le Projet

Forum Helveticum, organisateur du projet « Linguissimo », est depuis 1968 un lieu de rencontre et de dialogue. Il s’engage au niveau national en faveur de l’information et du débat contradictoire sur des questions de la vie publique. Chaque année, le concours « Linguissimo » a lieu avec un autre sujet. Pour participer, il faut écrire un texte sur le sujet. Les 30 jeunes provenant des quatre régions linguistiques qui font parvenir les meilleurs travaux se retrouvent dans une ville de Suisse pour la «rencontre des langues». Lors de ce week-end, les jeunes ont l’occasion unique de travailler avec des spécialistes et d’écrire des textes en deux langues avec des partenaires d’une autre région linguistique. Les trois meilleurs tandems de jeunes gagneront le prix final: un voyage en commun dans une métropole européenne.