Culture | 08.04.2011

Un jeudi capricieux

Texte de Valentin Berclaz | Photos de Valentin Berclaz
Le Caprices Festival se poursuit dans une excitation frôlant l'hystérie, avec deux têtes d'affiches, à  choix, Scorpions ou Nas & Damian "JR. Gong" Marley.
Scorpions
Photo: Valentin Berclaz

La soirée fût animée et l’ambiance au plus haut. On pouvait lire l’impatience montant en flèche sur tout les visages. Mais les avis, les styles et les attitudes sont clairement différents. Il est ainsi facile de définir pour chaque personne, vers qui son cŠ«ur penche.

Nas & Damian « JR. Gong » Marley

Avant de faire de nombreuses éloges au groupe rock de la soirée, il faut tout de même remettre en place « Naze » (sic). Celui-ci a adopté un comportement démesuré comparé à  sa prestation qui s’est avérée, pour les connaisseurs, molle et baclée. Heureusement que Damian « JR. Gong » Marley, a déchaîné la foule et les groupies. La salle était plus que remplie, et cela peut justifier le refus de photos « portraits ».

Scorpions

Rien qu’en les attendant, le public fût ébloui par le matériel monté sur scène. On pouvait y voir des rideaux de lumières destinés à  faire un écran géant et la batterie était posée sur un bloc qui, d’un coup, se mit à  s’élever vers le plafond pour faire apparaître James Kottak, le batteur. Là , le public fût épris d’une grande excitation, hurlant à  s’en déchirer les bronches, le « spectacle » commençait… La suite, vous la connaissez, Scorpions donna un concert du tonnerre, ou plutôt, de l’éclair vu la quantité monstrueuse de lumières.

Le coup

La soirée fût aussi ponctuée par King Charles (UK), se produisant juste avant Scorpions. Ayant un look original avec ses leggings rouges, son manteau de fourrure et son gilet, il a séduit son public avec ses sons country. A découvrir sur MySpace : http://www.myspace.com/kingcharlesuk

Une soirée bondée, mais animée comme on les aime.