Culture | 09.04.2011

De beaux caprices !

Ce soir, l'apparence est de rigueur et les « bogosses » sont au rendez-vous, entrainant les groupies avec eux. Entre le magnifique Suisse, Bastian Baker, le mignon Julian Perretta, la soirée promet d'être pleine de surprise.
Bastian Baker Bastian Baker Julian Perreta Julian Perreta

Bastian Baker (Suisse)

Réunissant un nombre incalculable de groupies, le concert de Baker dévoila une facette plutôt jeune du festival. Bon nombre de mineurs étaient présents, mais surtout présentes, pour admirer la prestation musicale de notre ami de 19 ans. Accompagné de sa guitare, il a su charmer son public pratiquement hystérique à  la fin.

 

 

Julian Perretta (Royaume-Uni)

Après le Beau, le Mignon alluma la scène, faisant redoubler les cris. Il débuta par chanter le capuchon sur la tête pour finir avec une magnifique présence sur scène. La moyenne d’âge fût plus grande que celle de Baker, comme quoi Julian sait attirer un public plus varié grâce à  ses sons pop et son comportement très rock. Évidemment, l’artiste chanta son célèbre tube « Wonder Why », peu après « Stich Me Up », qui déchaîna littéralement le public.

 

Ces cris passionnels marqueront le festival et donnent le « La » pour le dernier soir du Caprices qui sera marqué, notamment, par la présence de Zaz, Cocoon, dOP et Paul Kalkbrenner.