26.02.2011

Une traînée de poudre

Texte de Annie Chemla
Les manifestations qui ont commencé le 17 décembre se sont maintenant répandues à  travers le monde arabe comme une traînée de poudre, allumée par Mohamed Bouazizi.
Image de www.radioalgerie.dz/fr/

On pourrait se croire spectateur de Domino Day où  le premier domino permet au long enchaînement qui suit de se produire et où chaque domino tombé est une victoire de plus. A chaque seconde nous ne pouvons que retenir notre souffle en espérant que tout se passe bien et que l’image finale puisse être correctement révélée.

 

Tout comme dans les pays concernés ce sont des jeunes qui sont les acteurs principaux. Ils se rassemblent, main dans la main, afin d’atteindre un but commun et pour que l’espoir dans le futur, leur futur, puisse naître. Leur grand rassemblement s’est fait principalement grâce aux réseaux sociaux qui ont démontré qu’ils n’avaient pas uniquement le rôle de distracteurs durant les cours ou bien d’atrophieurs du cerveau ! Qu’il s’agisse de la fresque de Facebook ou encore celle de Tweeter, tous les dominos ont pu tomber laissant place à  des « Révolutions 2.0 » (Le Monde, 2011).

 

Cependant, « Les jeunes sont très enthousiastes, […], ils sont en action, c’est vraiment très bien ils ont envie de changer les choses. Mais les personnes plus âgées de ma famille ont peur, ils s’inquiètent et pleurent. Pour eux qui ont vécu jusqu’à  maintenant avec ce système, ils ne comprennent pas pourquoi il faudrait changer car ils y sont habitués, et cette révolte les effraye. », raconte une femme dont sa famille vit en Egypte. Nous ne pouvons que comprendre ces personnes plus âgées qui ont connus uniquement ces régimes durant leur vie et qui les voient désormais s’écrouler devant leurs yeux. En plus, il ne faut pas laisser de côté le fait que ces individus n’ont certainement pas été exposés à  cette toile qui permet de dévoiler la face cachée de ce qui est montré dans les médias locaux.

 

Pour l’instant la fureur des peuples continue à  s’étendre. Les dictateurs sont maintenant mieux préparés et mettent en place des stratégies (si ça peut être appelé comme ça !) pour s’accrocher encore quelques instants à  leur confort.

 

Mais le seul conseil que je leur donnerais serait de rendre au peuple ce qui appartient au peuple et de D-E-G-A-G-E-R !!!!

 

Ähnliche Artikel