26.02.2011

Souvenirs, souvenirs

Texte de Xavier Willemin
Vous vous rappelez sûrement de l'action Tink.ch/ESL de l'année passée où deux tinkers étaient partis en séjour linguistique ? Alors, après une année, que reste-t-il de cette semaine ?
Photo de Xavier Willemin

Je peux répondre à  ma question en quelques mots seulement : « Que des bons souvenirs ! ». Mais ça ne serait pas intéressant. Je vais donc développer un peu plus et essayer, pourquoi pas, de vous motiver à  vous lancer dans une telle expérience.

 

Le but premier de ce séjour en partenariat avec ESL était d’améliorer mon anglais. Il serait donc plus que problématique que l’anglais appris lors de cette semaine soit perdu dans le vide cosmique de mon cerveau. Heureusement pour moi (et pour l’école aussi), ce n’est pas le cas. Il n’y a rien de mieux pour apprendre une langue que de devoir se débrouiller avec le peu de connaissance à  disposition. Ainsi, lorsque l’on arrive à  Londres un dimanche de travaux sur le réseau des transports publics londoniens, mieux vaut savoir lire une carte anglaise pour ne pas se perdre dans la banlieue…

 

Ok, la langue c’est cool, j’ai de meilleures notes au gymnase à  présent, mais bon, je ne vais pas vous faire croire que je suis allé à  Londres pour étudier jours et nuits. (Quoique j’aie eu du boulot pour vous faire vivre cette semaine avec moi, comme si vous y étiez.) Même si mon jeune âge a compromis certains de mes plans… Londres est une ville extrêmement culturelle et j’ai pu voir de nombreuses choses magnifiques dans cette ville. Notamment l’abbaye de Westminster et le Tate Modern. Les ballades underground (comprenez « en métro ») ou encore le shopping étaient vraiment sympas.

 

Mais je crois que ce qui me manque le plus et qui m’a impressionné est l’accueil que m’a réservé mon hôtesse (pas de l’avion, hein !). Dans une petite maison confortable où tout était fait pour mon bien être. De plus, contrairement à  la Suisse, les Londoniens cherchent le contact avec les étrangers perdus. Combien de fois un indigène est spontanément venu m’aider à  trouver mon chemin !?

 

Un autre aspect de cette semaine fût la partie journalistique. La galère pour réaliser chaque soir une chronique audio intéressante, réaliser des interview, trouver des angles de vue insolites (pas que pour les articles, hein), etc. Ca m’a bien fait progressé. En effet, je suis passé de 4 heures à  45 minutes pour réaliser mes chroniques sur une semaine.

 

Ce fût, vous l’avez compris, une semaine inoubliable. Je vous recommande donc vivement à  effectuer un séjour linguistique (spécialement à  Londres, mais ça doit être pareil ailleurs). L’expérience est réellement enrichissante.

Ähnliche Artikel