Culture | 20.02.2011

Arcade Fire au cinéma

Texte de Rodrigo Luruena
La présentation de «SCENES FROM THE SUBURBS» à  la Berlinale arrive dans un moment de gloire et satisfaction pour Arcade Fire.

Arcade Fire, un groupe de musique INDIE canadien, peu connu il y a quelques années, porte aujourd’hui le Grammy du meilleur album 2011, mais son talent ne se limite pas au monde musical. À la Berlinale ce groupe a présenté son premier court-métrage: «SCENES FROM THE SUBURBS». Ce film, de 30 minutes, a été dirigé par le très célèbre directeur Spike Jonze en coordination avec les intégrants de Arcade Fire, et inspiré par l’album gagnant du Grammy 2011 «The Suburbs». Ainsi, toute la musique dans le film vient de cet album aussi acclamé par le public, où chaque chanson décrit et accompagne une scène différente.

 

Filmé quelques jours après qu’ils aient fini d’enregistrer l’album «The Suburbs», à  Austin, le film raconte une histoire d’amitié entre un groupe d’adolescents dans la typique banlieue américaine en péril d’une guerre civile.  Ainsi, le « background » du film est une image d’incertitude et de division entre le centre ville et la banlieue en raison des conflits politiques aux Etats-Unis. Malgré ce contexte un peu gris, l’histoire se centre sur l’union de ce groupe des jeunes et les problèmes qui émergent entre eux.

 

A la conférence de presse, à  la Berlinale, Arcade Fire a commenté que la création de ce film a posé une nouvelle façon de travailler. Normalement, avant d’écrire une chanson ils essaient d’imaginer une histoire et visualiser le message qu’ils veulent transmettre. Ils assurent que cela facilite la création et l’originalité de leur musique. Par contre, dans la fabrication de ce court-métrage leur manière de procéder a été inversée, puisque ils ont eu besoin de créer une image pour un album qui a été déjà  fait.  Alors, à  partir de l’album «The Suburbs», le directeur et Arcade Fire ont travaillé ensemble pour créer une histoire et une image qui donne vie au court-métrage «SCENES FROM THE SUBURBS». Les intégrantes de ce groupe garantissent un travail de qualité et se montrent très satisfaites avec ce qui a été fait, et contents d’avoir travaillé avec Spike Jonze. Ils commentent aussi qu’ils aimeraient bien continuer à  développer d’autres projets avec lui.

 

Depuis qu’ils ont gagné le Grammy, cette année, et sont devenus officiellement une partie plus représentative de l’industrie musicale, Arcade Fire se trouve dans un moment très représentatif. Ainsi, la présentation de son court-métrage à  la Berlinale arrive dans un moment de gloire et satisfaction, où tout le travail fait culmine avec succès.

 

La distribution de ce court-métrage aura lieu cet été, par contre la décision de s’il sera fait sur iTunes ou sur le DVD de la tournée n’a pas encore été prise. Pendant ce temps, pour avoir une image plus claire de ce qui nous attend, les lecteurs intéresses peuvent regarder le vidéoclip de l’album «The Suburbs», sur YouTube, qui montre une partie du film.