Culture | 21.01.2011

Max Harvey

Laissez-vous bercer par ses douces mélodies. Une délicieuse mélancolie nous envahit et une envie de se blottir dans ses bras nous vient dès le premier mot prononcé... Je vous parle de Max Harvey. Présentation d'un prodige de la musique.

Maxime Bezençon de son vrai nom, ce jeune homme de 20 ans né à  Lausanne part en avril 2011 à  Boston pour rentrer au Berklee College of Music. Max Harvey nourrit l’ambition de faire carrière en tant que guitariste-chanteur-compositeur-arrangeur-auteur. Tout un programme. Cultivant un style de musique plutôt groove, il a déjà  sorti un album acoustique de 3 chansons.

 

Petit interview par e-mail de ce musicien qui annonce un franc succès:

 

Quel style de musique revendiques-tu?

Plutôt un style populaire et polyvalent, tendant vers le groove, rock progressif, funk, disco, soul, voire plus. J’adore composer avec versatilité, je hais rester dans un style et me bloquer dedans. En revanche, jʼai voulu faire une parenthèse accoustique pour la création de cet EP.

 

Pourquoi chantes-tu en anglais alors que tu parles français?

L’anglais sonne mieux à  mon oreille, mais c’est une question de goût et surtout de culture. Je suis un grand fan de la culture musicale américaine, que ce soit au niveau des textes, de leur prononciation et bien sûr de la musique.

 

Pourquoi exactement pars-tu aux USA?

Pour faire un «Bachelor dual» en voix et guitare et faire carrière en tant que musicien. Je veux aussi diriger un maximum de projets valables, seul ou en groupe et de pouvoir en vivre.

 

As-tu un (des) grand(s) projet(s) pour ton avenir?

Vivre de ma musique, tout en jouant et composant ce qu’il me plaît. Apporter tout simplement du bonheur et offrir du rêve aux gens.

 

Et justement, apporter du bonheur, Max Harvey y parvient magnifiquement bien. Musique amenée avec douceur, musicalité envoûtante et voix enivrante, tout est là  pour garantir la joie chez ceux qui l’écoutent.

 

A voir: http://www.myspace.com/maxharvey8/