Sport | 30.01.2011

Les ratracs envahissent Montreux

Texte de Xavier Willemin
La plupart d'entre vous ont beau clubber dans la région Lausannoise, je doute que la ville de Montreux vous soit inconnue. Rien que pour le fameux Festival de Jazz annuel ! Montreux est une ville de jeunes et bouge beaucoup pour eux. Le Montreux Jib Festival fait partie de ces soirées organisées pour s'amuser entre amis et boire un verre en regardant un contest spectaculaire. Cette année, il a eu lieu du 21 au 23 janvier, sous un soleil radieux (la journée) et sous des projecteurs surpuissants (le soir).

Tout commence par de nombreux 40 tonnes remplis de neige récoltée à  grandes brassées sur les sommets enneigés des Alpes, alors qu’il fait 15°C en plaine et que toute la neige à  fondu dans les stations de basse altitude. (Derrière mes capacités journalistiques se cachent des aptitudes de romanciers ainsi qu’une hérédité marseillaise. Cette phrase est donc légèrement exagérée, si les plus naïfs d’entre vous ne l’avaient pas remarqué.) Il y avait malgré tout un sacré paquet de neige sur la place du marché de Montreux ce week-end-là .

 

En fait, même une semaine après, il y a toujours un peu de neige dans les digues du bord du lac. Et oui, la neige « volée » à  la montagne ne lui a pas été rendue. On lui a économisé le trajet par toutes les petites rivières pour terminer son trajet directement dans le Léman.

 

Mais la neige n’était pas le seul centre de l’attention. En effet, en plus du ski et du snowboard, skates, trottinettes, rollers et bikes étaient présent à  ce contest (ainsi que Tony Hawk). Leur place était sous le marché couvert pourvu pour l’occasion de nombreuses rampes, barres de slides, etc. Tout ce qu’il faut pour s’envoyer en l’air, quoi !

 

Pour prendre encore plus son pied, il y a avait même du wakeboard ! Ben oui, le festival n’est pas au bord du lac pour rien ! Les frileux dans mon genre se sont contentés de regarder, alors que les autres s’en sont donnés à  cŠ«ur joie sur le lac déchaîné pour l’occasion.

 

Le soir, les finales se sont déroulées dans une ambiance « jeune », décontractée et festive sous les yeux d’un public réchauffé par un petit tour au jacuzzi géant mis à  disposition de qui voulait exhiber ses mollets… Rendez-vous donc l’année prochaine pour de nouvelles folles aventures !

Ähnliche Artikel