14.01.2011

Inutiles vacances?

Texte de Clara Skupien
Si l'on en croit mon état après deux semaines de prétendu « repos », on pourrait légitimement se demander si les vacances ont un sens, ou si elles ne sont pas plutôt un prétexte à  une nouvelle sorte d'épuisement...

En effet – phénomène surprenant – la « cestbientotlesvacances-ite » aiguë apparaît en général pendant les quelques semaines qui précèdent le moment tant attendu du premier jour de congé. Soudainement, on ne fait plus attention au sommeil, et on repousse de plus en plus l’heure du coucher. Parce que, après tout… « c’est bientôt les vacances ».

 

Mais quand on est enfin libéré de toute contrainte, et qu’on devrait techniquement se détendre, on renonce à  toute tentative de repos, puisque de toute façon, « c’est les vacances ! ».

 

On enchaîne activités et sorties de toute sorte, voyages, films, lectures, et autres distractions jusqu’à  pas d’heure, tant et si bien qu’on se retrouve le dimanche soir avant la reprise en se demandant où (mais alors vraiment où) sont passées ces fameuses vacances tant espérées.

 

Enfin c’est vrai, les vacances ont toujours un début qu’on attend impatiemment, mais une fin… pourquoi faire ? Elle ne devrait jamais venir.

 

Reste qu’il y a quand-même une fin, et un retour à  la réalité, souvent accompagné d’un manque de sommeil aggravé, que le congé n’a en rien arrangé.

 

Mais bon, tant pis, on survivra.

 

De toute manière, c’est bientôt les vacances.

Ähnliche Artikel