Culture | 03.12.2010

Matt Latric

Texte de Marie Fall
La semaine passée, j'ai enfin eu l'occasion de rencontrer Matt Latric. Son nom ne vous dit peut-être rien, pourtant ce nouvel artiste vaut la peine d'être entendu (et surtout d'être vu!). Récemment, son deuxième clip « Juste une fessée de moi », une parodie très réussie de Matt Pokora a crée le buzz sur internet. Matt Latric apporte un nouveau style à  la musique, un style particulier où l'humour a sa place sur des productions de très hautes qualités. A écouter sans modération. Interview!

Bonjour, Monsieur Latric, je suis ravie de vous rencontrer. Cela vous dérange-t-il si je vous tutoie ?

Non, tutoyons-nous sans problème.

 

Tout d’abord, j’aimerais savoir de quelle origine tu es ?

Je viens de « Schinoasa », un petit village en Moldavie comptant 200 habitants au plus.

 

Et quel est ton âge ?

J’ai 34 ans.

 

Quelles sont donc tes passions ?

Mes passions sont le sexe, l’alcool, le sexe et la pêche…

 

Ah okay, très passionnant! Quelles études as-tu effectuées ?

(Rires)

 

Qu’il y a-t-il ?

Ça me fait mal au cŠ«ur de savoir d’où je viens, mais de ne pas savoir où je vais. Pour répondre à  ta question, j’ai fait des études d’avocat à  « Tsomagola », qui est une très bonne école en Moldavie. Le niveau d’étude est équivalent à  l’enfantine en Suisse, ou un peu plus élevé.

 

Ah d’accord! C’est donc un échelon plus haut que la garderie…

Oui, voilà  c’est juste!

 

C’est pas mal. Autrement dit, par rapport à  ta carrière d’artiste. Qu’est ce qui t’a amené à  la musique ?

C’était pas évident au début. J’ai toujours voulu faire quelque chose de bien, donc il fallait que je choisisse une piste. Au fond de moi, j’ai toujours le sentiment que je peux avoir une chance dans la musique. Qu’une porte s’ouvre…ou même une fenêtre!

 

Est-ce qu’une porte s’est ouverte à  toi ?

Non, justement y’en a plein qui se sont fermées! Je ne sais pas pourquoi.

 

Ah dommage! Mais comment décrirais-tu ton style de musique ?

Ecoute, en fait j’ai crée un nouveau style…

 

Tu l’as inventé de toutes pièces…

Oui, je l’ai appelé le HM pas le HLM.

 

A vrai dire, comme la marque de vêtement.

Oui, sauf que HM signifie « Humour musical ».

 

Mêler l’humour à  la musique, c’est un concept intéressant en tout cas. A mon avis, les nouveaux artistes vont essayer de le copier. Penses-tu faire de la musique ton métier, ou cela reste-t-il un hobby au même titre que le sexe, le champagne, etc…?

C’est un hobby mais j’essaie de vraiment de percer la dedans pour pouvoir faire ce dont j’ai envie. Donc j’espère réellement qu’un jour ça marchera. Qui sait?!

 

C’est très ambitieux. Où as-tu connu ton producteur, car tes musiques sont d’une très haute qualité ?

Bah en fait un matin, j’étais pas bien, j’avais le sentiment d’avoir tout perdu et puis j’ai rencontré mes potes dans un bar. J’en pleure même intérieurement tellement c’était inattendu. Et c’est à  cet instant que je l’ai rencontré! On a discuté, on s’est mis d’accord, on a loué une chambre et préparé le premier morceau « Dans les clubs ». On a vraiment fait ça à  l’arrache sans rien du tout quoi, voilà  puis après il a cédé!

 

Si un jour, tu perces et qu’une porte s’ouvre à  toi, tu y entres. Que ferais-tu par rapport à  ta notoriété? Quelles actions entreprendrais-tu ?

Ben si un jour ça marche, j’aimerais bien montrer aux gens qu’il ne faut pas être coincé!

 

Youtube

Page Facebook : Matt Latric