Culture | 06.11.2010

Gastro éphémère

Petit retour sur une "Gastro éphémère" organisé par l'association dimi, mais qu'est-c'est? Anaïs et Aurélien étaient présents.

En plus de s’approprier un espace, l’association dimi a proposé samedi en huit une rencontre insolite entre différents domaines culturels : théâtre, musique et restauration se sont mêlés dans ce lieu charismatique. Un pari risqué et ambitieux.

 

Au delà  d’une soirée séduisante, le concept tiendrait presque de la performance. Un dîner pensé selon l’endroit, lui même repensé selon le dîner. Le théâtre se transforme en restaurant, la petite terrasse en grande cuisine, le jardin en salle de cocktail et le vieux grenier en hall de conférence. Un ensemble rêvé et pourtant bien réel (quoique éphémère) qui invite à  l’évasion.

 

Mis en parallèle avec le week-end de mobilisation de l’Usine et sa grève ainsi que le grand rassemblement de la veille sur la plaine de Plainpalais, cette démarche semble tendre à  un désir de démocratisation.

Si une association peut donner des airs de grande réception à  un petit théâtre au charme délabré, pourquoi des institutions telles que le BFM ou le Grand Théâtre ne pourraient-elles pas se prêter à  des soirées décalées ? Peut-être pourrions-nous cesser de prêter une identité aux lieux, et simplement les investir.

 

L’association DIMI en quelques lignes :

 

Fondée en 2008 dans le but de créer des événements culturels et artistiques, elle favorise l’échange de compétences, monte et soutient des projets variés et promouvoit divers lieux.

 

« Lettre à  D… », leur prochain projet, se jouera au théâtre T/50 du 12 au 28 novembre. Nous on ira y faire un tour, et vous ?