08.10.2010

Stop Pauvreté

Texte de Joëlle Misson
Le 10 octobre 2010 (10.10.2010) sera une journée d'action commune et solidaire en faveur de la lutte contre la pauvreté dans le monde, lancée par la campagne internationale du Défi Michée/ Stop Pauvreté. A cette occasion, elles invitent 100 millions de chrétiens dans le monde, à  s'unir pour cette cause.
Image: http://www.defimichee.fr/101010/outils.htm

Les buts de cette journée sont de motiver 100 millions de chrétiens à  prier ensemble, de déclarer leurs intentions de tout mettre en oeuvre pour combattre contre la pauvreté dans le monde en s’engageant activement. Autre composante de cette journée: une rencontre avec des acteurs politiques locaux ou nationaux afin de les convaincre de prendre des mesures pour atteindre le but fixé en 2000, par l’ONU: diminuer la pauvreté de moitié d’ici à  2015.

 

Le défi Michée, c’est quoi?

Le défi Michée a été lancé par l’Alliance évangélique mondiale en 2004. Leur but est d’approfondir l’engagement des chrétiens pour les pauvres et de rappeler aux décideurs nationaux et internationaux les engagements pris pour améliorer les conditions de vie mondiales d’ici 2015.

Mais « Michée » ça veut dire quoi? Michée est un livre de la Bible, dans l’Ancien Testament. Un verset déclare: « Dieu t’a fait connaître ce qui est bon, et ce que le Seigneur réclame de toi, c’est que tu agisses selon l’équité, que tu agisses avec fidélité, que tu marches humblement avec ton Dieu » (Michée 6:8). Voilà  donc d’où vient le mot Michée, ainsi que la raison et la motivation de ce défi pour lutter contre les injustices. Stop Pauvreté 2015 s’inscrit dans le défi Michée et est un mouvement lancé par le Réseau évangélique suisse-romand.

 

Les objectifs

Réduire l’extrême pauvreté et la faim. 850 millions de personnes souffrent de la faim et 1.2 milliards survivent avec moins d’un dollar par jour. Assurer l’éducation primaire pour tous car 115 millions d’enfants n’ont pas accès à  l’école primaire.Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, afin de changer la mentalité concernant l’excision, la polygamie forcée, le mariage précoce et les violences conjugales.Réduire la mortalité infantile. En effet, dans les pays du Sud, 1 enfant sur 10 meurt avant l’âge de 5 ans. Une campagne de vaccination permettrait d’éviter le décès de 205 millions d’enfant par an. Améliorer la santé maternelle, car 500.000 femmes meurent, chaque année, en couche ou durant la grossesse. Combattre le sida. 39 millions de personnes atteintes du virus du sida vivent dans les pays du Sud. Sur un total mondial de 42 millions. C’est effrayant.Assurer un environnement durable. Savez-vous que la cause de 8 millions de morts par an et d’un enfant toutes les 15 secondes est le manque d’eau potable? 1.2 milliard de personnes n’y ont pas accès. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement en faisant augmenter l’aide publique au développement à  0.7% du revenu national brut des pays riches. En Suisse, elle était de 0.4% en 2005.

 

La spirale de la pauvreté

Demain, dans les églises de Suisse romande participant au projet Michée, chacun laissera son empreinte de main (eu feutre ou à  la peinture) sur une banderole qui mesurera, une fois assemblée, 1 km de long. Mais pourquoi? Les 5 doigts de la main représentent les 5 dernières années qu’il reste , et symbolise par la même occasion l’engagement de chacun dans cette lutte. Cette banderole d’un kilomètre, sera déroulée le 17 octobre sur la Place des Nations à  Genève, à  l’occasion de la Journée Internationale du refus de la misère.

 

Stop Pauvreté désire rassembler 500 chrétiens à  Genève ce jour-là , de 15h à  16h30. Des groupes de jeunes se rassembleront au centre de cette spirale pour courir et en sortir, afin de symboliser le rôle qu’a à  jouer la nouvelle génération dans ce refus de la pauvreté, ainsi que la possibilité pour les pauvres de bénéficier d’une vie meilleure. «  C’est aussi, et surtout une prise de conscience de la jeunesse d’aujourd’hui (50% de la population mondiale) de montrer que c’est possible, et d’être solidaire afin de permettre une vie décente à  chacun. » déclare Jean-Daniel André, coordinateur romand de l’association Stop Pauvreté et membre de l’église évangélique de la Colline, à  Crissier.

 

Alors que faire?

«Il faut que les cercles économiques, politiques, religieux, sociaux, humanitaires, etc… le souhaitent vraiment et franchement. » répond Jean-Daniel André. « C’est aussi la tâche de chacun de s’investir en changeant ses comportements de consommateur, d’investisseur/épargnant, en changeant ses propres valeurs de vie (service plutôt qu’accumulation).»

 

Comment? En réduisant le gaspillage de nourriture, en achetant des produits de commerce équitable, en privilégiant les produits régionaux, en buvant l’eau du robinet plutôt que l’eau minérale (car on a la chance d’avoir l’eau potable au robinet!), en favorisant les transports en commun, en réduisant les consommations d’énergie (électricité) et d’eau, en réutilisant les sacs en plastiques… et bien d’autres choses encore. On nous bourre constamment le crâne avec tous ces gestes écologiques, mais l’on sous-estime trop souvent l’importance et l’impact qu’ils peuvent avoir.

 

Et après?

« L’objectif pour 2015 est de diminuer de 50% la pauvreté. La crise actuelle a mangé 5 ans dans les progrès faits. Certains secteurs, comme l’éducation pour tous, atteindra son objectif. D’autres seront plus difficiles mais non sans espoir. Rien ne nous empêche de continuer après 2015 » continue M. André.

 

Nous pouvons aussi nous engager en prenant part à  des manifestations de solidarité contre la pauvreté, en signant des pétitions, en réfléchissant activement aux manières d’améliorer nos manières de vivre pour aider les plus démunis, ou en soutenant financièrement la campagne Stop Pauvreté. «Le micro-crédit, bien encadré est une manière de sortir de la pauvreté. Aujourd’hui 130 millions de personnes sont dans de tels programmes. Après 5 ans, 50% réduire la pauvreté de 50%, c’est énorme. ».

 

Il va sans dire évidemment que chacun, chrétien ou non, est invité a s’engager dans la luttre contre la pauvreté dans le monde.

 

Plus d’infos sur: http://stoppauvrete2015.keewebuilder.com/stoppauvrete2015/