Culture | 22.07.2010

Charlie Winston

Texte de Camille Spuhler
Concert très attendu au Paléo festival, ce fût grandiose. Jeux de lumière, dynamique et bonne humeur en faisaient partie.
La foule devant le stand rsr

Concert très attendu au Paléo festival, ce fût grandiose. Jeux de lumière, dynamique et

bonne humeur en faisaient partie.

Charlie Winston, son fameux chapeau, sa fameuse guitare, son fameux gilet, son fameux

harmonica enfin bref LE Charlie tant attendu. Et il y avait tout, lʼharmonica, la guitare, le

chapeau…quoique pas beaucoup porté, en tout cas pas assez, car sans chapeau ce nʼest

plus vraiment Charlie Winston. Et oui, il sait même rendre lʼharmonica sexy. Non, cʼest vrai

que ce nʼest pas super à  la mode, mais avec lui, tout est parfait!!!!

OUI, il était très attendu. La foule était partout. Au début du concert, il nʼy avait plus de

place nulle part. La terrasse Swisscom était prise dʼassaut, le stand Migros aussi, et

devant la Grande Scène, la place était littéralement noire. beaucoup de fans se sont

réfugiés devant le stand rsr, qui diffuse aussi les concerts de la Grande scène sur un petit

écran. Les fans étaient vraiment partout.

Bon, parlons du concert. Il ne doit pas faire beaucoup de sport, enfin il nʼen nʼa pas

besoin! Sur scène, il bouge, danse, sʼassoit sur le bord de la scène…et descend saluer la

foule!! Oui, il est descendu, est monté sur les barrières, magnifique!!! Quel rêve pour les

filles à  lʼavant! Et ce Winston est un dieu. Il peut jouer de la guitare (acoustique), de la

guitare électrique, de lʼharmonica, du piano, danser, faire chanter la foule, faire du Beat

box et parler français. Tout cela, il lʼa montré sur scène.

Mais oui, il a parlé Français!! «Merci!» «Vous êtes gentils» avec un accent Anglais qui

ferait craquer nʼimporte qui.

A la fin du concert, nous avons eu droit à  trois merveilleux guitaristes qui sʼamusaient sur

scène. Oui trois. Le musicien de Charlie Winston, lui-même, et…M, très bon guitariste, qui

est venu sur scène, avant son concert programmé une heure plus tard.

Bref, un concert inoubliable avec notre Charlie préféré et sa musique dans la tête pour

encore longtemps.